• 06 janvier 2002 / PAROLES ET MUSIQUE

    MISES A JOUR

    Interview-fleuve de Sheila, d'une durée d'une heure, avec en ponctuation la diffusion des clips suivants :

    • Spacer
    • Little darlin'
    • Singin'In The Rain
    • Love Me Baby

    Logiquement, on commence par le tout début.

    S : Moi, j'avais un trac terrible, j'avais les mains qui tremblaient, je regardais les marques au sol pour être en place... Mon tout premier concert, il s'est passé en 1962 au casino de Perros-Guirrec, où c'était Les Guitar Brothers & Annie Chancel. J'ai chanté, je me suis fait jeter, j'ai reçu de tout, des canettes de bière, il faut dire que c'était un concert très rock n' roll, et moi je suis arrivée j'ai fait Sur ma plage, sur mon visage, je me suis fait vite dégager, mais bon, j'y croyais quand même ! Dans ma tête, il n'a jamais été question que je ne réussisse pas !

    Evocation de l'audition de la rue d'Arcueil, d'une belle rencontre avec Claude Carrère, des répétitions sans fin dans la voiture.

    S : j'ai horreur de perdre, et je suis quelqu'un qui travaille beaucoup beaucoup beaucoup. J'ai fait des tournées triomphales en 63, toute modestie mise à part. Puis, à trop travailler, je suis tombée malade, j'ai du arrêter. Alors s'est installé le système de sortie de disques tous les 3 mois, et il se trouvait que je vendais énormément, ce qui faisait très plaisir à M. Carrère qui brassait beaucoup d'argent. Moi au bout d'un moment, j'avais envie de remonter sur scène parce qu'on me cataloguait comme la chanteuse à play-back, mais on ne faisait que répéter en studio avec des musiciens des tours de chant qui ne se sont jamais faits ! C'est le disco qui m'a complètement libérée.

    J'aimerais faire un film, un truc simple, pas un premier rôle, moi j'aime apprendre, j'aime qu'on me dirige, je suis une éternelle étudiante ! j'aime les personnages de nanas. J'aimerais qu'on me voit autrement, je suis une femme de 50 ans qui a une vie, je peux exprimer des choses... Depuis 82, j'ai changé de style, je veus montrer autre chose, je suis extrêmement sensible. Bon, pour l'instant j'ai inspiré personne, ça viendra peut-être un jour ! Mon problème c'est que je suis une grande timide, je n'oserais pas aller frapper aux portes ! Je ne sais pas faire ça. Et puis faut pas rêver, Spielberg va pas arriver et me dire "chère amie, c'est vous que je veux !". J'adorerais faire du théâtre, j'en ai fait à New-York chez John Strasberg au Real Stage, et Brialy m'a proposé deux pièces que je n'ai pas pu faire à cause d'engagements par ailleurs... Je crois que je réussirais, oui.

    Le Zénith c'est mon plus beau spectacle, mon grand regret c'est qu'il n'ait pas été filmé et c'est dommage parce que c'était un très beau spectacle. Un mois c'était trop long, 15 jours c'était rempli. Les critiques du spectacle ont été dythirambiques, c'est Paul Wermus qui a lancé "Y-a-t-il un spectateur dans la salle ?" et d'autres ont suivi, c'est comme ça, moi je ne m'y ferai jamais mais j'ai pris du recul sur tout ça, j'ai appris à pardonner, sauf à gérard de Villiers. Ce qui m'énerve, c'est qu'on en parle parce que c'est Sheila, alors que plein d'artistes ne remplissent pas les salles et on n'en parle pas ! C'est pas juste, on me tape toujours dessus ! J'ai été critiquée 100000 fois plus que les autres, j'ai été roulée dans la farine 100000 fois de plus que les autres, je ne suis pas reconnue par ce métier, je ne suis pas aidée par personne, mais c'est mon destin et ça ne m'empêche pas d'avancer. Je peux me regarder dans une glace, tout ce que j'ai je le dois à mon travail, au fond je suis une fille sympathique ! (applaudissements).

    En 89, j'ai pris la décision d'arrêter le soir mêm de la première à l'Olympia. Je pouvais plus. Je ne sais pas tricher, trop de choses du métier m'insupportaient. Je n'étais plus heureuse, je ne pouvais plus donner. Du coup, je n'intéressais plus personne de ce métier, c'était très dur ! il n'y a que ma relation avec le public qui n'a pas changé. j'ai appris la sagesse, j'ai grandi, et je me suis créé un manque.

    Là, on fête mes 40 ans, mais il faut savoir qu'on fêtera aussi mes 50, c'est clair ! On refera une émission et il fera moins froid dans le studio ! (rires) vous aurez mis le chauffage ! Quoique le froid c'est bien, ça conserve !!! (fou rire) Non ça arrange, il faudra faire de plus en plus froid ! (pliée en deux). Oh là là, faut me congeler, je vous le dis !!!

    ...De cette vie, je ne retiens que de l'amour, ce que je vis avec les gens, ce partage, ça existe pour peu de gens dans le monde.

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Mercredi 14 Septembre 2011 à 12:36

    Merci !! et à la semaine prochaine... bisous "ODL" !

    2
    GILLESCD Profil de GILLESCD
    Mardi 13 Septembre 2011 à 14:58

    Oui, ODL, il s'agit de Yves Azéroual !

    1
    Vendredi 9 Septembre 2011 à 19:22

    Gilles, tu te souviens du nom de l'animateur ? merci...



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :