• 09 juin 1982 : Night & Gay (Fréquence Gaie)

    A Fanfan, Stéphane et Denis.


    Mon ami Patrick, à qui j'ai dédié ce site, fut animateur sur la radio gaie parisienne. Il eut le privilège d'interviewer Sheila longuement lors des débuts de cette station emblématique qui obtint très vite un succès incroyable... L'émission "Night and Gay" était destinée aux noctambules, puisqu'elle était diffusée de minuit à deux heures du matin... 

    Nous allons écouter les questions de Patrick et, bien sûr, les réponses de Sheila, qui a beaucoup à dire lorsqu'elle se sent en confiance. Ceci est inédit puisqu'il s'agit des bandes de l'émission qui fut enregistrée à Feucherolles. Annie Markhan était présente également.

    Je pense que fort peu de gens, parmi les Télérêveurs, ont entendu cette émission lors de sa diffusion. Et que les autres vont la redécouvrir, 33 ans plus tard !

    Prenez le temps de bien savourer tout ça, installez-vous confortablement, tranquillement, sereinement. Prévoyez une petite heure pour écouter les confidences de notre dame de Cœur...

    Ensuite, j'espère un flot de commentaires, de réactions, de questions même...

    Disons-nous bien que, finalement, c'est au cours de certaines émissions de radio que Sheila s'est le plus confiée, qu'elle a lâché prise parfois, contrairement aux interviews télévisées où elle a toujours (trop ?) gardé son self-contrôle. Que ces enregistrements sont donc des documents rares, précieux, qui témoignent des états d'âme de la chanteuse et de la femme à un moment donné de sa vie... On y découvre des goûts, des couleurs, des saveurs parfois insoupçonnés... Ce sont aussi ces côtés rarement mis en lumière que l'on aime chez celle qui illumine nos vies au quotidien depuis toujours...

    Hormis un passage "off the record" mais enregistré quand même que je ne peux hélas pas diffuser ici, vous trouverez ici l'intégralité de ces échanges réalisés le mercredi 09 juin 1982 dans la merveilleuse maison de Feucherolles où Sheila revenait occasionnellement.

    09 juin 1982 : Night & Gay (Fréquence Gaie)  09 juin 1982 : Night & Gay (Fréquence Gaie)  09 juin 1982 : Night & Gay (Fréquence Gaie)

    Mise en place / Entre deux avions / Les USA / Besoin de remettre mes idées en place / Cours de comédie avec Strasberg / "Ici, je donne le résultat de mon travail, là-bas, je travaille pour moi" / Je me bats depuis des années pour faire une comédie musicale / Little Darlin' / L'évolution musicale actuelle en France / (6'23)

    Chanter en anglais en France / Ce que j'ai envie de faire est différent / Spacer et Chic / Je chante dans le grave... (2'35)

    Mes producteurs sont les plus grands / L'expérience est fabuleuse / J'ai été 40ème dans les Charts américains, j'en suis très fière ! /  (2'02)

    En France, "la tendresse d'un homme", c'est un coup de foudre, je l'adore / Je l'ai entendue à New-York au Savoy / Je l'ai ramenée en France / J'ai fait les play-backs à New-York / C'est une continuité de ce que je fais en anglais / J'ai adoré "Mélancolie", "Spacer", moins "Singin' in the rain", "Stranded", "Love me baby"  (3'58)

    J'ai commencé à danser avec le Folklore américain / J'ai envie de chanter autre chose en France, mais les luttes intestines existent ! Je suis arrivée à un cap où j'ai besoin d'être bien avec moi / Je ferai beaucoup moins de concessions, c'est sûr... / Bang-Bang est un film de catégorie Z, il est passé une fois à la télé, ils ont pas voulu mettre deux (éclats de rires) / J'ai très envie de refaire du cinéma mais pas en tête d'affiche. (4'30)

    J'ai pas mal participé en douce (à l'écriture de mes chansons), je suis assez cachottière. J'ai peur de ne pas être à la hauteur, je suis encore complexée. Je me suis toujours sous-estimée et c'est pour ça qu'après tant d'années, je vais prendre des cours / Sheila et la presse : ceux qui ont détesté Sheila me font les meilleurs papiers, c'est une victoire / La presse à scandale m'a énormément fait de mal en tant qu'être humain / Si j'ai quitté la France, c'est parce que c'est à moi qu'ils ont fait du mal... Je leur pardonnerai difficilement. (5'06)

    Gérard de Villiers est nuisible. Quelqu'un comme lui peut conduire quelqu'un au suicide... Avant d'écrire n'importe quoi, il faut toujours réfléchir aux conséquences / Je suis une battante, c'est pour ça que je suis encore là, d'autres n'auraient pas tenu le coup... (1'14)

    Sheila et son public / "Little Darlin'" en français ? Ben oui, voilà, je suis d'accord, mais tout le monde n'était pas d'accord, mais peut-être que ça aurait été mieux oui... (2'31)

    Sheila imitée, jamais égalée ! C'est angoissant parce que c'est quelqu'un qui a travaillé avec vous pendant 13 ans qui s'occupe de cette personne-là, c'est dur à avaler en tant que relations humaines / Je mets un turban autour de la tête, on met un turban autour de la tête... / On peut pas passer son temps à en vouloir à tout le monde, je ne peux pas vivre avec ça / Chorégraphies. (2'18)

    Les radios libres c'est hip hip hip hourrah / Les chaînes de télé. (1'59)

    Ludovic est très mignon / Scoop ! (1'45)


  • Commentaires

    52
    ff
    Mardi 1er Décembre 2015 à 01:02

    au fait , Gillou, quelle était la chanson préférée de Patrick dans le répertoire de Sheila en 82 ?

      • Dimanche 20 Décembre 2015 à 11:47

        Je crois que, forcément, il avait une préférence pour "Patrick, mon chéri"...

    51
    ff
    Lundi 30 Novembre 2015 à 22:24

    Comme Olivier2 et peut-être même davantage,  j'avoue être plus triste que nostalgique à réécouter ou relire les longues interviews que Sheila a accordées entre son virage disco et l'avant Zénith alors que je ne me lasse pas de la plupart de ses prestations télé chantées sur cette même période. Mais je n'ai pas envie de réentendre un animateur lui déclarer "maintenant que vous être une star aux Etats Unis..."  ou "on vous attendait depuis si longtemps sur scène, le Zénith sera triomphal...". Il y a vraiment quelque chose de douloureux pour les fans de Sheila, plus que pour n'importe quelle autre vedette de sa génération et de son envergure à se remémorer tous les espoirs que l'on fondait sur l'éternel et audacieux renouveau de sa carrière prestigieuse, sur l'assurance que Sheila ne cesserait de nous surprendre, ne pourrait ne jamais nous décevoir et que son étoile ne déclinerait jamais. Et puis il y a tout ce qu'a dit Sheila, ce qu'elle a promis, ce qu'elle a projeté et tout ce que nous n'aurons jamais, de la comédie musicale au cinéma en passant par les multiples projets d'albums et de scène avortés.

    Je sais que, pour avoir lu avec attention plusieurs commentaires de l'ami Pascal et d'autres intervenants ici, vous ne serez pas d'accord avec moi. Mais pour moi en 85, j'ai l'impression qu'après le Zénith, nous avons plus perdu Sheila que les fans de Dalida ne l'ont perdue en 87... et que même si ce qui compte et qu'il faut savoir savourer, c'est que la nôtre soit toujours bien vivante et propose encore, quand ça lui chante entre des conseils sur minitel et 2 napperons griffés, un magnifique concert par ci et un court métrage audacieux par là, je ne peux m'empêcher de ruminer que l'état de grâce a cessé en 80,  l'ascension et l'ambition artistiques ont brutalement été interrompues en 85 et le rêve totalement brisé en 89. Et donc je n'ai pas forcément envie de  me faire mal en ressentant le trop-plein d'optimisme de ma jeunesse et les chimères de mon idole dont j'ai vécu la brutale interruption de gloire comme un véritable deuil.

     

     Ce que je retiens néanmoins de ce document, au delà de son caractère historique, confidentiel et précieux que Gillou nous donne le privilège de découvrir :

    Déjà, je suis étonné par le ton complice mais en même temps pas mielleux ni condescendant de votre Patrick qui ne ménage pas sa chanteuse préférée. Plutôt bienvenu.

    Par toujours convaincu par le ton de la chanteuse qui n'a pas encore trouvé le bon, encore un peu superficiel, elle s'étudie encore pas mal et tente parfois un peu trop la carte de la sensiblerie avec des intonations de petite fille punie injustement. À sa décharge, je la sens encore très vulnérable en dessous d'une bonne humeur apparente et un second degré inattendu et très plaisant. Et puis elle est dans sa grande période "je considère que..." he

    Ensuite on sent nettement Sheila à l'approche d'un moment clé de sa carrière et de sa vie, elle collabore toujours avec l'homme qui l'a faite et reste très respectueuse (on est encore très loin de la démolition systématique de Et ne la ramène pas ou de la dénonciation du rôle pas très net de son producteur dans l'affaire de la rumeur, mot qu'elle ne prononce d'ailleurs jamais !)  tout en faisant sentir les prémices de sa future rébellion.  À ce titre, le passage sur Little Darlin (mon préféré de l'interview), la sortie pas forcément souhaitée de l'album en France, le fait d'en avoir envisagé et souhaité une version française est assez révélateur. J'aime aussi beaucoup comment elle perçoit avec lucidité (et par la force des choses puisqu'elle connait ses récents chiffres de vente), la difficulté du public à l'accepter dans un autre registre. Je regrette en revanche tellement que sa prédiction de parvenir à accrocher un nouveau public au bout de plusieurs albums plus ambitieux se soit révélée malheureuse. Il faut dire qu'elle et Martin n'ont pas particulièrement été persévérants dans les années qui suivirent les premières tentatives...

    Pertinentes aussi ses premières déclarations sur son clone même pas caché chez qui elle va jusqu'à reconnaître les figures de ses chorégraphies dévotionnantes. Enfin, Sheila n'a plus la langue de bois et dénonce ! (même s'il est difficile d'occulter que cette Sheila nouvellement cash est poussée sans doute aussi par le dépit d'avoir été brusquement détrônée par une Karen Cheryl en pleine gloire) 

    Je remarque que Sheila ne tient pas encore un discours conditionné "Martin", je suis quasi certain   par exemple que deux ans plus tard, on lui posait la même question sur les chansons qu'elle préfèrait dans son répertoire et elle ne répondait pas aussi spontanément qu'elle adorait Mélancolie (ce qui me ravit !). Surpris mais plutôt agréablement qu'elle dise que Singin'in the rain n'est pas une de ses chansons préférées.

    Enfin, après cet entretien, je pense avoir les mêmes interrogations que tout le monde. Celle à laquelle personne ne pourra me répondre : mais sur quelles chansons avant 82 a-t-elle bien pu participer à l'écriture ? Et celles dont vous me donnerez sûrement la réponse.  Quels journaux qui l'ont détestée ont fini par écrire sur elle (avant 83) ses meilleurs papiers ?  Télérama ? Libé ? Et bien sûr qui avait raison entre Patrick et Sheila à propos de la VO de La Tendresse sur le dernier album d'Angela Boffill ?

     

    À propos de Bang Bang, le film, je crois que c'est encore Patrick qui avait raison, il me semble qu'il n'avait alors jamais été diffusé sur une chaîne française mais seulement sur la télé belge ou luxembourgeoise.

     

    Voilà, j'ai pas fait trop long et inutile, Chelliff ? he

    Merci Gillou.

     

      • ff
        Mardi 1er Décembre 2015 à 00:52

        C'est parce que je vois le verre tout à fait plein, mais uniquement de jolis souvenirs, que je suis avec vous mon cher Chelliff et je n'incite surtout personne à le voir vide. J'ai juste donné mon ressenti. Ce théma semblait tenir très à coeur à Gillou, j'ai pondu une réaction développée pour ne pas lui donner l'impression que je l'avais totalement snobé .

        Je n'ai pas trop compris la seconde partie de ton message, faut-il désormais éviter toute remarque négative ou propos trop réaliste que Thierry-Pierre pourrait désapprouver ? Moi je veux bien mais tu parles toi-même d'illusions perdues et de couteau dans la plaie, est-ce que des commentaires au fond uniquement optimiste et à la forme toujours légère n'ôteront pas une bonne part d'authenticité et de sincérité à ces multiples séries de témoignages quotidiens ?

        Libre à Annie Chancel de faire ce qu'elle veut, oui ! Libre à ses fans de longue date de penser comme ils l'entendent, soit ! Libre aussi à toi d'imaginer que Sheila du haut de ses 280 chansons et de ses 6 séries de concerts parisiens  n'a pas eu plus de projets avortés que la majorité de ses prestigieux collègues. Mais pardonne mon indélicatesse qui ne me fera pas trinquer avec toi à une carrière aussi exceptionnelle que malade, mon verre est d'ailleurs vide. On se rattrapera !wink2

         

      • Lundi 30 Novembre 2015 à 23:58

        Je te rassure tout de suite ff , tu n'as fait ni trop long ni inutile . Au contraire .

        Demain je me lève de bonne heure , alors je vais tâcher de faire court . Il y a quelques temps , Thierry-Pierre en réponse à un commentaire un peu négatif , m'avait dit qu'il valait mieux voir le verre à moitié plein plutôt que se focaliser sur celui à moitié vide . 

        Pour ne pas peinait Gilles qui a eu la gentillesse de nous offrir ce document sonore , je n'ai pas osé écrire  que je ne l'ai pas encore  " vraiment " écouté , en fait j'ai eu peur . Non pas pour Sheila qui malgré tout n'est pas à plaindre , mais pour moi . J'ai eu peur que cela me raméne à ma propre existence , celle où j'avais encore des illusions . Je ne sais pas si je me fait bien comprendre ... C'est pour ça que je ne fait plus de commentaires "réalistes" car j'ai compris qu'il ne sert à rien de remuer le couteau dans la plaie . Des projets avortés , tous les Artistes et non des moindres , en ont eu . Cela fait partie de leur métier , ça serait trop beau et peut être ennuyeux de réussir tout ce qu'on entreprend . Sheila a eu une carrière EXCEPTIONNELLE , et libre à elle de prendre enfin du bon temps . Trinquons tous ensemble avec notre verre à moitié plein 

        Tchin !

    50
    Lundi 30 Novembre 2015 à 10:53

     

    J'ai écouter en entier,C'est vraiment génial! Merci Patrick pour avoir interviewe notre miss!

    Je ne savais pas qu'elle participait en douce  a l'écriture de ces chansons!

    Je ne savais pas  également  que karen Cheryl imitait autant Sheila!

    L'histoire avec Ludo est trop mimi et rigolote moi ça  m'as fait rire!!!

    Je ne savais pas non plus que "Little Darlin' devait être traduit en français ce que je n approuve pas tellement  et la miss non plus

    j'ai beaucoup aime qu'elle adore "la tendresse d'un homme " car moi aussi! Enfin cette radio c'est une ENORME pépite!! Merci beaucoup gillou de nous avoir fait découvrir ça !

    Sheila devait se sentir en confiance avec  Patrick car vraiment elle  se lâche! Elle se confie ,ce qui a l'époque n'était pas courant chez la miss! Maintenant oui elle se lâche plus,  c'est mieux je trouve mais  pas trop se lâcher non plus....sarcastic

    Enfin Un GROOOS merci Gillou!

     

    49
    OLIVIER2
    Jeudi 26 Novembre 2015 à 18:32

    J'avoue avoir attendu pour écouter ce beau document et même ne pas vouloir l'écouter, je m'explique, j'ai tellement aimé la femme, la chanteuse et l'artiste que cela me rend triste aujourd'hui de voir ce qu'elle est devenue (sur le plan professionnel) , donc l'entendre parler de ses projets, parler artistique et forcément sincère, je ne peux que constater le gâchis impensable de ces dernières années, je sais que le Zénith est forcément le début d'un certain renoncement mais avec les bagages qu'elle avait, la reconnaissance qu'elle a enfin obtenu il n'y a pas si longtemps, la une du Monde quand même, je ne peux qu'être en colère quand je vois que ses seuls projets de 2016 c'est positiver avec ses bracelets et ses galas sur bande les mêmes depuis 17 ans, alors qu'elle est la seule des 4 yéyé girls à avoir conservé sa voix, pouvoir danser, mais pas dans ces conditions indignes d'elle, l'écouter ainsi me replace à l'époque où elle me faisait tellement frissonner, tellement fier de son parcours même si là aussi au niveau scène nous étions frustrés....Merci de ce document mais qui m'attriste plus même s'il est vraiment exceptionnel !!! 

    48
    Mardi 24 Novembre 2015 à 12:35

    J'ai enfin pu savourer cette interview inédite pour moi.

    Sheila, mise en confiance par son interlocuteur, est très naturelle et s'ouvre facilement aux questions que Patrick lui pose.

    J'aime son rire, elle paraît heureuse.

    Je suis agréablement surprise qu'elle ait participé à l'écriture de quelques unes de ses chansons, je pense qu'elle aurait pu continuer dans cette voie (les differents livres qu'elle a écrits par la suite me conforte dans cette idée).

    Je suis assez d'accord avec elle quand elle dit qu'elle ne voulait pas que le LP "Little darlin' " sorte en France. C'est en effet un changement radical qui n'a pas du être compris par tous.

    Quant à l'histoire de la chanson "La tendresse d'un homme", je ne la connaissais pas du tout.

    Un petit clin d'oeil à Mémé Ibach et à sa chanteuse pour l'avoir copiée dans ses moindres faits et gestes professionnels ...

    Je suis ravie de ce document.

    Je n'ai pas eu la chance de connaître Patrick mais l'on sent la tendresse qu'il porte à Sheila.

    Un grand merci !!!

    47
    Lundi 23 Novembre 2015 à 15:25

    Je viens d'écouter pour la seconde fois  le passage pour lequel Sheila explique la découverte et le pourquoi du choix de son disque de printemps 1982...

    Du coup, je suis allé sur You Tube pour écouter la V.O. d'Angela Bofil "Holding out for love" puis celle de Sheila "La tendresse d'un homme" qui était tout de même une bonne production...

    Dommage que la version du Maxi Single n'ait pas offerte un couplet, un refrain ou un passage musical en supplément !

      • Lundi 23 Novembre 2015 à 20:29

        J'avais relevé cette phrase qui évoque les play-back aux USA...(et je pensais d'ailleurs t'interroger à ce sujet ailleurs qu'ici) mais je ne comprenais pas non-plus car pour moi, ce disque a été enregistré dans notre pays ou alors, il en existe une version alternative inédite ?

        Quant au Maxi 45 Tours, s'il n'a aucun intérêt au-niveau de la durée puisqu'elle est la même, perso, j'en apprécie son visuel (Une photo de profil aurait été appréciable également) tout comme le fait qu'en face B., il y est inclut un titre US.

        Je dois avouer qu'en 1982, j'ignorais totalement que ce Maxi existait...ce n'est que trois années plus tard que j'ai pu me le procurer grâce à la publication de la discographie de Sheila dans -Numéro Un-...

      • Lundi 23 Novembre 2015 à 20:20

        C'est curieux d'ailleurs, personne, même pas toi mon Pascal, n'a rebondi sur "j'ai enregistré les paly-backs aux USA"... Vous y croyez, vous ? Pour moi, elle l'a enregistrée à Paris, non ?

        Comme toi, je n'ai jamais compris pourquoi ce "Maxi" n'en était pas un : ni plus long, ni remixé, donc aucun intérêt, même pas la pochette... Ce qui en fait une rareté aujourd'hui, du reste !

    46
    SPACER
    Lundi 23 Novembre 2015 à 14:44

    Quelle pépite cette interview ! Désarmante de sincérité , de naturel -par moments elle se la pète un peu , mais , bon , elle pouvait car elle ne se l'était pas autorisée auparavant ...- elle se livre en jouant le jeu avec Patrick . Un vent de changement souffle sur notre Sheila en pleine métamorphose .On sent la bataille avec CC poindre . Elle est vraiment décidée à faire ce quelle a envie en tant qu'artiste et les prochains mois lui apporteront la bonne équipe ! Enfin en phase avec elle m^me ! MERCI pour ce partage Gillou ! Je me suis ré-ga -lée ...

    45
    petitedominique
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:04

    coucou pas encore ecouter mais me rappelle de cet enregistrement a l epoque ! merci gilles je le reecouterai tranquillement dans mon canape aussi  a un moment plus tranquille bises 

     

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:06

        Pas de souci... Prends ton temps, mais surtout reviens nous donner tes impressions ensuite !

    44
    Thierry-Pierre
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 18:35

    Quel bel entretien ... Plaçé dans son contexte en 82 , un beau moment où Sheila se livre pour une fois un peu plus et déjà avec plus de recul et de sagesse dans ses propos , et un vision très juste de sa place dans le métier , comme quoi elle était quand même très lucide déjà à cette époque ...  Au niveau des louanges , je ne vois rien à ajouter à tous vos commentaires , vous avez tous raison , je pense exactement comme vous ...

    Je vois qu'elle parle beaucoup de comédie musicale sans jamais prononcer le mot "Scène" , je trouve cela bizarre , signe quelque part que cela reste un sujet si ce n'est douloureux , au moins un sujet toujours "tabou" ...  Pour moi , et ce n'est que mon avis , cette comédie musicale ne devait être que dans sa tête mais pas vraiment un réel projet , plus le domaine du rêve ...

    Visiblement , elle adorait "La tendresse d'un homme" , jusqu'à l'inclure dans la Set-liste du Zenith hélas pour la seul et unique fois par la suite , là je ne comprends pas trop pourquoi ...  elle a du être déçu finalement de l'accueil du public ,  ce ne fut hélas pas un gros succès .... j'aimais bien cette chanson bien rythmée et bien produite ...

    En parlant de "Mémé Ibach" ( Sans le nommer!) , ce serait bien qu'il nous sorte un livre sur son passé d'attaché de presse , ses relations avec "CC" , son besoin de s'émanciper pour aller voir ailleurs et "Trahir" notre vedette ( D'après le ressenti de notre Sheila , chose que je trouve un peu injuste car lui aussi devait se sentir étouffé par l'omniprésence de son "Chef" , il a bien eu raison ... ) .   Il doit en avoir des anecdotes à raconter ,  avec un peu plus de recul et d'objectivité que si cela avait été Carrere il me semble ...

    Merci Gilles , une fois de plus , un document rare que j'ai découvert et écouté comme toujours avec beaucoup d'intérêt , un vrai plaisir ...

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:10

        Merci mon cher Thierry-Pierre...

        J'aime ton opinion sur Mémé. Je n'y avais jamais réfléchi dans ce sens... Sûr que Claude a dû être furax lorsqu'il a monté sa propre boîte avec sa propre Sheila... Je pense que Sheila lui en a voulu, mais qu'elle lui garde malgré tout une certaine tendresse... On les a vus ensemble en 2003 aux obsèques de Guy Lux... Et il la met souvent à l'honneur dans ses émissions...

    43
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 17:40

    Bonsoir et merci à toi Gilles de mettre en ligne ce document, que je connais évidemment puisque nous l'avons (re) découvert et (ré) écouté ensemble il y a quelques temps. Outre le fait pour moi d'entendre la voix de Patrick, ce qui est toujours émouvant et évocateur de souvenirs jamais oubliés , c'est de pouvoir entendre Sheila d'une façon différente et libre, amusante, star et franche mais aussi accordant un entretien à une radio homosexuelle , à une époque où ce n'était pas si évident comme le rappelle Chelliff. Merci de m'avoir associé ainsi que Denis et Stéphane à cet article.

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 19:22

        Ah mais Franmi, d'abord je suis heureux de te lire enfin happy, ensuite bien sûr que non... Je parlais juste du petit groupe de pieds nickelés que nous formons encore et qui nous réunissons pour parler de lui, et de Sheila...

        Rejoins-nous ! sarcastic 

      • franmi
        Dimanche 22 Novembre 2015 à 19:16

        Je suis heureux d'apprendre que Patrick n'avait que 4 amis !

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 17:54

        C'est juste normal mon Fanfan... C'était NOTRE Ami, et il le reste...

    42
    JOEL88
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 17:27

    Un document inconnu pour moi, cette interview de Sheila. Déjà, elle semble détendue pour répondre aux questions. Elle se confie à cœur ouvert presque et nous apprenons des informations sur des détails de sa carrière, de ses disques, de son environnement. Sheila se dévoile aussi grâce à Patrick par sa mise en confiance, sa voix rassurante, son professionnalisme et ses questions précises que beaucoup de fans voudraient poser à leur idole. Je ne connaissais pas cet homme avant ma découverte de "Sheila télérêvée" mais je comprends maintenant cette amitié et reconnaissance de Gilles à son égard. Merci pour ce moment formidable que je viens de passer à écouter "Night et Gay"

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:11

        Tu as raison Joël, Patrick lui posait les questions qui, en tant que fan avant tout, lui brûlaient les lèvres !!! Tout comme je l'aurais fait...

    41
    erwan69
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 17:15

    à mon tour de te remercier pour ce formidable document, le début des années 80, tout une époque...

    40
    Sellig
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 16:34

    Un immense Merci pour ce document particulier et tellement intéressant; j'ai pris beaucoup de plaisir à l'écouter. Je me rends compte qu'en 82, son projet de tout changer était bel et bien là et qu'il s'est concrétisé quelques mois plus tard, en Mai 83, avec l'Album de la renaissance. Regrettable tout de même que cette comédie musicale à laquelle elle semblait  tant tenir ne se soit jamais réalisée. En revanche, des disques différents ont suivi, ainsi que des spectacles. Merci beaucoup pour ce partage.

     

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 17:17

        Si vous le souhaitez, vous pourrez écouter, prochainement, Sheila évoquer ce projet de comédie musicale, dans un autre document inédit... sarcastic

    39
    Titou
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 16:19
    Merci Gilles.... je n'ai pas encore réécouté cette interview...je le ferai mais tranquille...et puis quel bonheur mélangé à la nostalgie de nous donner l'occasion d'écouter Patrick...le souvenir prend matière...bises à toutes et tous
      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:12

        Titou, je compte sur toi pour nous livrer tes impressions après écoute...

    38
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 14:22

    WOOOOW! C'est genial ces doc lacool! La j'adooooooooooore!

    Merci gillou!

    37
    bettinab
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 13:01

    Gilles,


    Un grand merci pour ce très beau document, tout à fait inédit pour moi.


    Quel plaisir d'entendre la voix de Patrick...moi, ça me fait chaud au coeur...il est là !!!


    Et j'adore le passage consacré à Ludo, elle en parle avec tellement de naturel et son rire est sans artifices...une merveille.

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:13

        J'en suis heureux ma Bettina !!!

         

    36
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 10:10

    Salut les copains ! Je suis obligé de laisser  un commentaire, même si je n'ai pas encore écouté l'interview. Je vais prendre le temps en m'installant confortablement, comme tu le conseilles Gilles. Pour l'instant, je sais que 12 ans après, il faut réentendre la voix de Patrick et ce n'est pas évident, car j'aurai l'impression qu'il est de retour. En même temps, il est toujours présent ! Merci Gilles... 

    O.D.L 

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:13

        On aura l'occasion d'en parler en direct très très bientôt ! winktongue

    35
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 08:44

    Génial, tout simplement génial d'entendre une Sheila totalement libérée, qui croit en ses projets, en un avenir meilleur sans forcément songer à l'argent...seulement à l'artistique.

    Depuis, elle nous a offert de beaux Albums, des spectacles de qualités (Zénith, Olympia, Concert Unplugged...) sans réellement parvenir à faire totalement oublier ce qu'elle était avant...un peu dommage d'ailleurs mais perso, je préfère ne retenir que 'le meilleur' dans sa très longue carrière qui vaut la peine d'être connue et reconnue !

    Même si ce document date, aujourd'hui, je garde toujours espoir d'un renouveau (je vais me faire griller) notamment parce qu'il existe d'autres tentatives comme  "La Dinde" ou "Pink Saphir"...

    Pour moi, Sheila était 'avant-gardiste' et a trop longtemps été 'étouffée', prisonnière d'un entourage professionnel qui refusait les risques au profit du fric, du rendement...C'est cette Sheila là que j'ai toujours aimé, qui m'a ébloui lorsqu'elle a commencé à chanter en Anglais, à danser, à se libérer.

    Son unique obsession était de faire de la scène, elle y est parvenue avec une nouvelle équipe.

    Elle voulait faire cohabiter les deux Sheila : Celle qui chante la vie, ce qu'elle ressent, celle qui danse, elle l'a réalisé.

    Elle était d'une lucidité étonnante concernant son image au point de ne pas désirer sortir son Album produit par Keith Olsen en France, c'est fou çà !

    Enfin, pour évoquer son "Amour majeur" cette anecdote entendue dans cette interview est un peu le reflet d'une période de la vie qu'il a vécu...

    MERCI, mille MERCI pour ce document sonore !

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:14

        Je ne doutais pas que tu adorerais mon Pascalou !!!

    34
    Stephane
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 01:08

    Quel document! Inédit pour moi, même si j'en avais souvent entendu parler! D'abord, une grande émotion de ré-entendre la voix de Patrick, que j'ai bien connu comme plusieurs personnes ici. Ensuite, surement une des premieres interviews où Sheila parle sans détour et sans langue de bois. D'ailleurs au fil des années, elle ne fera quasiment que répéter ce style de propos, au point ou maintenant tous ses interviews se ressemblent et j'ai l'impression parfois qu'elle "ressasse". Sinon, c'est marrant de voir son "hip hip hip hourra" pour les radios libres, alors que cette ouverture du PAF Français qu'elle appelait de ses voeux a involontairement contribué à enterrer sa carrière!

    Merci Gilles pour cette rareté!

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:18

        Tu as raison Stéphane, il est vrai que maintenant en interview, Sheila nous sert toujours le mêm plat (comme ses concerts, hélas !!!).

        Mais là, en 1981/82, c'était vraiment neuf qu'elle parle librement !!! J'ai comme toi été surpris de son enthousiasme pour les radios libres, alors qu'elles ont toutes participé à sa dégringolade au final... Mais il est vrai qu'à cette époque, personne n'avait le recul nécessaire, alors elle y croyait... Et aujourd'hui, elle ne passe absolument plus... Quelle tristesse !

    33
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 00:52

    Quel beau cadeau Gilles je te remercie beaucoup bien sur que je vais écouter confortablement un grand Merci bisousssssssssssssssssssssssssssssss

    32
    Scarlett
    Samedi 21 Novembre 2015 à 23:31

    Mille mercis à toi Gilles pour ces instants magnifiques que je viens de passer à l’écoute de ce véritable trésor que tu as si bien voulu nous offrir en ces moments si difficiles.

    Je suis encore sous le charme et l’émotion de cet échange radiophonique qui laisse paraître toute la sensibilité de la femme et de l’artiste et qui n’hésite pas à se mettre à nue avec toute sa sincérité. Je découvre cette émission que je ne connaissais pas et je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec  les confessions qu’elle avait livrées quelques mois plus tôt avec la regretté Anne-Marie Peysson. Et c’est avec la même émotion que je prends possession de ces aveux. Merci à toutes les personnes qui ont œuvré pour nous offrir ces témoignages que personnellement je garderai toujours. Car on y découvre une artiste, mais aussi une femme honnête, blessée, aimante, battante, qui regarde son passé sans haine et qui fait le constat de sa vie avec beaucoup de lucidité. C’est aussi une femme intelligente que l’on a trop souvent qualifié d’inculte alors qu’elle est d’une finesse incroyable. Au cours de cet entretien, je découvre qu’outre son talent de chanteuse, elle a en réalité co-signé certaines de ses chansons dans le plus grand secret.

    Quelle modestie, quelle humilité pour un parcours déjà conséquent en 1982 et que peu d’artistes français peuvent égaler.

    Elle avait des projets plein la tête, notamment cette comédie musicale qui lui tenait tant à coeur et pour laquelle elle avait tant travaillé. Mais force est de constater que toute velléité de progresser, de s’émanciper était brisée, bafouée par un entourage artistique qui n’a pas hésité à lui couper les ailes alors qu’elle prenait son envol. Quel beau gâchis, mais heureusement que l’avenir réparera partiellement toutes ces injustices. Elle  prouvera  à tous ce dont elle était capable et qui elle était réellement, forçant le respect qui lui était dû.

    Encore une fois, merci Gilles pour ce cadeau.

     

     

     

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:24

        Merci chère Scarlett. 

        Tout comme toi j'ai fait le parallèle avec la superbe émission d'Anne-Marie Peysson... Ce sont des émissions où sa sincérité ne peut être mise en cause, car ici c'est Annie qui parle, bien plus fort que Sheila... Moi elle me fait craquer complètement... Dommage qu'elle ne puisse, ou ne veuille comprendre, que c'est vraiment de tout cela que l'on veut qu'elle nous parle dans ses livres ! Franchement, le prochain, genre "Gym tonic", je crains le pire... Moi, je veux la femme et la chanteuse-danseuse-interprète-comédienne !!!

      • JIPOUNET
        Dimanche 22 Novembre 2015 à 02:07

        Ah zut alors !!! J'ai vraiment loupé un épisode, j'apprends cette nuit par toi Scarlett que Anne Marie Peyson nous a quitté !!!!! Elle était venue parler  sur les infos à partager il y a quelques temps et nous lui avions répondu, sans doute peu de temps avant de nous abandonner !!! Ah là là, mauvaise nouvelle, je l'aimais bien c'était une charmante personne !

    31
    Adeline 95
    Samedi 21 Novembre 2015 à 23:25

    Super cadeau. Je viens d'écouter mais je vais le réécouter............. Sheila blessée par la rumeur, la presse à scandale, la traîtrise de son entourage, son ardeur au travail, ses remises en question, son besoin d'apprendre pour se perfectionner encore, son enthousiasme en revenant des Etats-Unis, la tendresse lorsqu'elle parle de son fils. Oui Sheila est une Artiste et j'aime cette artiste !

    Merci de nous faire partager ce moment !!! 

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:25

        Merci Adeline... on est en phase tous les deux ! yes

    30
    Samedi 21 Novembre 2015 à 22:22

    Merciiiiiii Gillou pour cette interview complètement inédite et évidemment très intéressante . Un plaisir ému de réentendre Patrick avec une voix plus jeune que je ne connaissais pas, normal on est en 82 . Sacré lui ! qui veut avoir le dernier mot même avec Sheila pour "Holdin' out for love" d'Angela Bofill, je n'ai pas compris un truc, pourquoi lui dit-il qu'elle n'est pas un extrait de son dernier album ? alors que oui, j'avais acheté l'album à cette époque et le maxi chanté en espagnol, il lui dit que l'avenir lui donnera raison, mais il ne précise pas où il veut en venir ... On comprend plus bas qu'elle en veut à Mémé de l'avoir abandonné pour Karen Cheryl et semble agacée par cette dernière qui l'imitait, (le bandeau) lol! elle n'en avait jamais parlé, même sielle ne les cite pas . Une Sheila qui se livre vraiment,  toute en dérision,  parfois sérieuse, rigolote, (l'anecdote sur Ludo trop marrante), qui se la joue  un peu star parfois dans sa manière de répondre, mais j'adore! Je suis projeté carrément dans le passé, mes 19 ans, la belle vie quoi! La Sheila new look très américanisée qui espérait tant de l'avenir, un regret: sa comédie musicale qu'elle n'aura jamais pu faire . Mais heureusement, le Zénith aura été magnifique . J'adore le début quand on l'entend avec Patrick pour le bonjour-bonsoir, encore un grand merci Gillou pour ce nouveau trésor, je ne m'étend pas plus, d'autres vont laisser des avis beaucoup plus détaillés . Ah oui, un dernier truc: qu'est-ce que tu entends par "out of record" ? elle dit des choses  plus perso avec Patrick non diffusables ??? c'est bien ? lol!

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:29

        Ah ah mon Mitchou... Oui, dans la séquence coupée au montage, pendant une pause, Annie Markhan raconte son après-midi de la veille à Roland-Garros. On est en mai 1982. Donc ??? Et la Miss d'exploser de rire et de parler d'un bruit qui court dans tout Paris sur quelqu'un qu'elle connait...très bien !

    29
    Cambier
    Samedi 21 Novembre 2015 à 22:15

    Ha ha. J'aime quand on parle de notre idole il est vrai qu'elle a son caractère mais j'adore !

    28
    Samedi 21 Novembre 2015 à 21:44

    Merci à toi Gilles et à nos ami(e)s de Fréquence Gaie .

                            1982 , 33 ans déjà . Quelle bonheur pour nous fans de Sheila de la retrouver avec cette voix unique quand il n'y a pas de caméras et qu'elle se sent en confiance . Le fond et la forme est une madeleine pour moi car ça me rappelle le temps où Florent Pagny travaillait au BH et moi au Broad .  C'est sympa de la part de Sheila d'accorder une interview pour ces gens à l'époque où être gay n'était pas encore " tendance " . Moi aussi , modestement , j'avais eu droit a mon quart d'heure de gloire en tant que témoin d'une tentative d'attentat dans la boite où je bossait . Ce souvenir me revient en même temps que j'écris ces mots . Je visualise maintenant très bien les " journalistes " de cette station de radio balbutiante . C'est vrai qu'ils passaient des nuits blanches pour chasser leurs idées noires .

    2zxda-2uuqj2zxda-2uusd

    C'est fou non ?

    Merci Patrick pour cette pépite et les souvenirs qu'elle ramène en mémoire .

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:31

        Tu es une belle personne mon Chelliff. Merci pour tout ça.

    27
    Samedi 21 Novembre 2015 à 21:12

    Bonsoir, je viens d'écouter cette super interview de notre miss. J'ai pris bp de plaisir d'écouter et j'ai pu entendre une Sheila très sincère et super décontractée. Je ne connaissais pas cette interview. Très belle interview de Sheila, et très lucide sur sa carrière et sa vie de femme. On retrouve la Sheila des années 2015. Merci pour ce super document. Merci merci bp que du plaisir. C'est encore un super cadeau que tu nous fais là !!! Merci du fond du coeur.

      • Mardi 24 Novembre 2015 à 20:49

        Merci beaucoup !!! Oui en effet j'ai beaucoup aimé ce document inédit. Tu peux etre ravi de nous faire voyager avec toutes tes surprises. Un grand Merci  

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 20:32

        Tout le plaisir est pour moi, car je vois que vous appréciez tous ce document inédit qui nous montre une Sheila tellement différente de l'image habituelle... J'ai donc atteint mon but, et j'en suis ravi !

    26
    claudo
    Samedi 21 Novembre 2015 à 20:27

    merci à vous, je vais attendre que mes invités soient partis avant de me plonger dans ce document audio.

     

    Nous avons beaucoup de chance de vous avoir.

    25
    JIPOUNET62
    Samedi 21 Novembre 2015 à 20:14

    Superbe cadeau effectivement ! Je n'ai écouté pour l'instant que les premières 6mn23, depuis tout à l'heure nous avons une tempete dans le Nord Pas de Calais avec des coupures de courant, donc pas marrant !!!!!

    Nous retrouvons là une Sheila très décidée pleine de projets avec un grand envoûtement pour New York ! Une Sheila battante et combattante qu'il ne faut pas trop châtouiller !!!!!

    Merci à Patrick  d'avoir réalisé ce reportage, le son est parfait !

    Un grand merci Gillou !

     

                         Affaire à suivre........



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :