• 09 mai 2003 / LES 7 PECHES CAPITAUX

    Sheila est l'invitée de Julien Courbet pour qui il a une "énorme admiration et beaucoup d'affection", à l'occasion de la parution de son livre d'entretiens avec Didier Varrod "Ne vous fiez pas aux apparences".

    Long reportage de Jacques Massard. Les adieux de 1989 après une carrière d'exception de 25 années et 70 millions de disques vendus, c'est la voix de la France qui disparait. Sheila retourne dans son XIIIème Arrondissement, devant son immeuble, à l'école de la rue de Patay. Elle raconte ses premiers succès lorsqu'elle chantait sous le préau après la cantine... Elle parle de l'école de la solidarité sur les marchés. Elle raconte la signature de son premier contrat par ses parents, Jean-Marie Périer parle de l'engouement qu'elle suscitait alors. Sheila évoque le manque créé par la privation de scène, puis son mariage avec Ringo, la naissance de Ludo. Evocation de la transformation en reine du disco, du monument Spacer : "J'ai été classée dans les dix premiers de tous les charts mondiaux avec cette chanson". Le Zénith, l'Olympia 89 sont évoqués. "Pendant 9 ans, j'ai fait face à la solitude; Sheila qui est hyper connue, qui fait rêver tout le monde, c'est un nom qui est très lourd à porter". Retour triomphal à l'Olympia en 1998, et la grande dame est toujours là, en pleine lumière en 2002. Elle n'est revenue que pour cette belle histoire d'amour que rien ne peut expliquer entre elle et son public. Adulée, critiquée, après 40 ans de carrière, Sheila suscite encore toutes les passions.

    Julien revient sur le manque de respect dont Sheila se sent victime. Elle avoue que pour elle c'est très important, que déjà le fait qu'elle soit une femme est péjorant, mais que Sheila est une cible privilégiée.

    L'Orgueil : c'est toujours agréable de dire le nombre de disques que tu as vendu, en ce qui me concerne ça en fait beaucoup, maintenant je ne me promène pas avec une étiquette au dessus de la tête car ma vie ne se résume pas à ça !

    La Paresse : Je suis du matin, ça vient des marchés car j'ai eu l'habitude de me lever à 4 heures, maintenant c'est 7h30 / 8h

    L'Avarice : Si on m'avait parlé de royalties plus tôt, j'aurais revendiqué mes droits plus tôt, j'aurais beaucoup plus d'argent même si je ne suis qu'interprète, sur 70 millions de disques vendus, il m'en resterait quand même pas mal, oui...

    La Colère : Ce qui m'a mis le plus en colère et traumatisée, c'est la rumeur qui m'a poursuivie si longtemps, c'est ce qui m'a laissé le plus de traces.

    L'Envie : Aujourd'hui c'est d'être reconnue et d'exister par rapport au métier que je fais depuis 40 ans. C'est vrai que ça me ferait plaisir... juste plaisir. Et puis j'aimerais chanter une chanson avec Françoise Hardy.

    La Gourmandise : le fait de faire le tour du monde m'a permis de fréquenter d'autres artistes et de sortir énormément. J'ai eu des nuits très agitées. Je ne m'extasie pas devant les sucreries mais plutôt devant un bon morceau de fromage !

    La Luxure : Je me suis déjà fait draguer, heureusement d'ailleurs ! Par des stars aussi, mais je ne vous dirai pas qui ! J'ai aimé les grands bruns musclés et tout ce qu'on veut, j'en suis revenue et aujourd'hui je ne vous dirai rien car j'en ai trouvé un qui me va parfaitement, voilà...

    Péché capital : gourmande ! je ne suis pas paresseuse, pas envieuse, pas avare... 

    AccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueil


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :