• 17 décembre 1999 / SOIREE PATTES D'EPH'

    AccueilAccueilAccueilAccueilAccueil

    Pop'Art

    Maaaaaaaaagnifique version très clippée, avec deux danseuses en plus de Jean-Phi et Mike, et une Sheila très sophisticated lady, avec tout l'humour qui convient. Le plateau dépouillé est superbement éclairé, et Sheila a cette période arbore une coiffure qui lui sied à ravir, le dessus légèrement crêpé, de longues mèches qui retombent sur les épaules, une coiffure de star !

    AccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueil

    S: Pop'Art , c'est un clin d'oeil aux années 70, c'est Austin Power, une époque joyeuse dans la musique et dans les costumes, qu'on a revue avec de l'humour, ce qui est important, parce qu'au premier degré c'est absolument ridicule ! Donc il faut en sourire et en rire !

    Je n'ai jamais été fâchée avec les années 70, je suis fière de ma carrière, comme tout le monde j'ai eu des passages plus ou moins bons, mais l'important c'est la totalité d'une vie, alors c'est vrai que pour le première fois à l'Olympia j'ai repris des titres des 70's, en plus c'est la mode, on en profite, on réorchestre, on fait des nouveaux arrangements, et quand je chante Tempérament De Feu ou Tu Es Le Soleil , j'ai à la fois l'impression de revenir en arrière, et d'avancer, c'est ça qui est agréable.

    Après 10 années d'arrêt, je suis revenue en scène avec un plaisir et une envie de chanter immenses, intenses, l'envie de retrouver les gens, de les voir... Dans la salle, pas de conflit de génération, pas de classes sociales, tout le monde est heureux et prend du plaisir pendant deux heures. Si on me demandait quelle est ma plus belle réussite aujourd'hui, je dirais que c'est d'avoir réussi à mettre tous ces gens différents ensemble et d'arriver à tout partager, c'est ça la victoire d'un chanteur...

    Claude François, c'était quelqu'un bourré d'énergie et de talent et qui avançait... Son seul défaut, je lui ai dit des millions de fois, c'est qu'il ne savait pas être à l'heure ! Je l'aime profondément, il me manque beaucoup parce que c'est quelqu'un avec qui j'ai partagé joies et déprimes, on parlait de ce métier, de l'avenir. Dans le Top à Cloclo que l'on va regarder (Janvier 1973, NDLR), il y a des imperfections pleines de charmes, il y a aussi Dali, Mort Schuman, des gens avec qui j'ai partagé beaucoup de moments hors métier et que je garde dans mon coeur. Je pense qu'il faut être reconnaissants aux Carpentier, ils ont enchanté la France entière pendant des années, on avait le choix des invités, ils avaient plein d'idées, on pouvait chanter en duo, faire de la comédie... Nous les artistes, grâce à eux on s'éclatait !

    Johnny, je l'ai rencontré avec Long Chris, j'étais une petite gamine, j'étais impressionnée ! Après on a eu l'occasion de se voir plusieurs fois, de faire des duos comme Elle Est Terrible, Mon P'tit Loup, toujours grâce aux Carpentier.

    Je n'ai pas eu de Top à... avant 1984, ça a été un grand dilemme, qui a duré des années, c'est un peu comme l'histoire de la scène, c'est à dire que moi j'ai été invitée dans de nombreux Tops, j'ai fait énormément de duos, j'ai travaillé avec plein d'artistes, mais c'est vrai qu'un Top à Sheila, il n'y en a eu un que très tard parce qu'il y avait toujours des histoires de production, Claude Carrère n'était pas pour, enfin ce sont les hsitoires internes qui sont très emmerdantes pour nous parce qu'on n'est souvent pas au courant, et qui font qu'au final ça ne se fait pas, ce que je trouve dommage parce qu'aujourd'hui ce serait agréable de les regarder...

    Dans le Top à Johnny (juin 78, NDLR), on s'aperçoit qu'il est en plein dans sa période Elvis, avec sa combinaison rebrodée, alors je vais vous dire, pour la petite histoire, Ringo avait les mêmes mais lui il n'avait pu se payer que les clous ! (rires).

    Love Me Baby, c'est le début d'une nouvelle vie, je chantais en phonétique à l'époque parce que je ne parlais pas anglais. A l'époque du disco, j'ai fait le tour du monde. ça parait invraisemblable, mais ma carrière sur scène a débuté à l'étranger, j'ai chanté dans les arènes de Vérone devant 30 000 personnes, on n'a pas communiqué là-dessus en France mais ce n'était pas mon travail, j'avais une équipe pour ça... Je pense qu'ils ne cherchaient pas les mêmes choses que moi. Moi à cette époque, j'ai tout fait, je me suis libérée, boîtes de nuit avec Blondie, Village People, etc. ça a été fabuleux avec Chic, après moi ils ont travaillé avec Madonna, Diana Ross, David Bowie, mais je me dis que j'ai été leur première production et j'en suis très très fière !

    AccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueil

    Quand je vois ça, ça me prend là parce que je n'ai qu'une envie, c'est d'y retourner ! Ce n'est pas explicable, les gens on ne leur a pas mis un fusil pour qu'ils chantent "Elle est la championne" ! Sincèrement, même  au plus loin que j'ai pu plonger dans ma folie, je n'aurais jamais imaginé une chose pareille, pour moi c'est la victoire de ma vie, quoi... Je suis sincère, j'ai tellement d'énergie à revendre, tellement l'envie d'y aller, ce qui m'intéresse c'est le bonheur d'être avec les gens et de partager tout ça avec eux. A prtir du moment où je suis sur la scène c'est fini, on ne peut plus m'arrêter !

    AccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueil

    Dense

    Elle est heureuse notre Sheila, et elle nous le communique tellement bien. C'est simplement la vie dense avec toi !

    AccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueil

    Dans ce Top à Sardou ne vous inquiétez pas, je suis très voyante, j'avais une espèce de combinaison dorée avec des flammes car je chantais You Light My Fire, donc au cas où les gens n'auraient pas compris, on avait mis des flammes sur le costume (rires) !

    AccueilAccueilAccueilAccueil

    Grâce aux Carpentier on a des images dans notre mémoire, et grâce à Canal Jimmy nous aurons cette émission que nous pourrons nous projeter dans les années 2000... Bonne Année, au revoir !

    AccueilAccueilAccueilAccueil

    « 12 janvier 2000 / LA CHANCE AUX CHANSONS03 mars 2000 / QUI EST QUI ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Pame Profil de Pame
    Jeudi 9 Juin 2011 à 08:21

     

     

     

     

     

    Merci encore pour tout ton travail...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :