• 19 janvier 1970 / LE MAGAZINE FEMININ

    Sujet sur les coiffures de printemps... Maïthé Célérier de Sanois évoque celles qui ont besoin de postiches, et celles, comme Sheila (!!!), qui n'en ont pas besoin !!!  

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    « 18 juin 1993 / JT FR3 ALSACE10 octobre 1997 / SANS AUCUN DOUTE »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Lundi 19 Janvier 2015 à 18:14

    Avec cette coiffure, Sheila n'a pas besoin de postiche. Elle a choisi une coiffure simple avec juste une barrette pour maintenir ses cheveux en arrière et avoir le front dégagé. Elle l'adoptera de fin 1969 jusqu'en 1977 (avec des petites variances) jusqu'à "LOVE ME BABY. Cette émission qui passait en fin d'après midi, je la regardais rarement mais ma mère et ma sœur, bien souvent. Merci Jipounet pour cette très petite apparition dans cette vidéo.

    5
    AUGUSTE
    Lundi 19 Janvier 2015 à 12:23

    Eh bien oui AUGUSTE


    CHELLIFF semble préférer ce deuxième prénom qui est le mien, enfin celui de mon grand-père !!!!


     


    Oui, maintenant que tu le dis Blondinet, peut être cette tenue quand elle faisait des claquettes avec Johnny MARY


     Quoique ??? Pour le reportage il n'y a pas de dentelle aux bras et au col alors peut-être des ajouts ?????happy

    4
    Lundi 19 Janvier 2015 à 11:27

    Merci JIPOUNET, donc on a bien compris pas de postiche pour notre Sheila (hum hum) vu à la télé, témoignage de journaliste à l'appui ...avec CC dans un coin pour confirmer que la chevelure de notre idôle est 100% naturelle.....Tout cela n'est qu'accessoire au propre comme au figuré et cela ne change rien ! D'ailleurs dans ce document elle portait sa tenue d'Oncle Jo non ?

    3
    JIPOUNET
    Lundi 19 Janvier 2015 à 08:30

     UN 19 JANVIER POUR UN 19 JANVIER

    Comme le précise Gillou, Sheila n'avait pas besoin, elle, d'implants capillaires ! D'ailleurs, on le souligne bien dans ce mini-reportage ! Quelquefois on dit le succès fait gonfler les chevilles, eh ! bien chez notre idole c'est la masse de cheveux qui avait pris de l'importance, de 1962 à 1970 sa chevelure avait doublée voire même triplée, quelle chance ! C'est magnifique de pouvoir naturellement subir une telle transformation ! Nous la retrouvons ici dans un grand salon de coiffure Parisien, mais attention plus vite que l'éclair, il vous faudra une fois de plus faire arrêt sur image !

    - http://www.wat.tv/video/sheila-magazine-feminin-3kxur_2i1bb_.html

    2
    stephleo
    Dimanche 5 Février 2012 à 11:29

    Sauf que Sheila a jusqu'à la fin des années 70' ou des postiches ou une mèche pour fournir sa chevelure !!!


     


     

    1
    stevounet Profil de stevounet
    Vendredi 27 Mai 2011 à 22:22

    yes !!!!!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :