• 19 mai 1995 / COMBIEN CA COUTE ?

    Difficile de parler d'Annie Chancel, enfin de Sheila, sans aligner les clichés : la petite fille de français moyen, la petite marchande de bonbons twiste inlassablement dans le coeur des français sur la vague yéyé, kilt sous le genou et couettes choucroutées. Découverte à 16 ans en 62 par un producteur chanceux, Sheila est un produit fabriqué sur mesure qui fait vendre tout ce qu'elle touche. 70 millions de disques dont 30 disques d'or, des boutiques de mode, un film, elle fait même vendre Ringo avec qui elle part en gondole; Ringo tombe à l'eau, il reste Ludovic leur fils et une Sheila fatiguée de ce milieu de pseudo-copains mais de vrais requins. Début 80 elle quitte son producteur et du même coup le métier pour méditer.

    Albert Raisner : Le métier du show-business c'est tout de même une petite jungle, il est bon d'être conseillé, alors elle avait un Pygmalion, et ceux qui entourent ces jeunes vedettes ce sont des hommes d'affaires, des commerçants, c'est normal !

    François Jouffa : Dans les années 60, les vedettes étant très jeunes, attirées par le miroir aux alouettes du show-business, ont peut-être eu tendance à signer des contrats qui les volaient un petit peu, mais d'un autre côté sans ces grands producteurs, sans ces grandes maisons de disques, la plupart d'entre eux ne seraient pas devenus ce qu'ils sont devenus. 

    Ce qu'elle est devenue Sheila ? Elle vit plutôt bien dans cette maison loin de Paris, des studios et des contrats, et parfaitement intégrée à son village.

    La boulangère : Je connais très bien Sheila, depuis une vingtaine d'années, lorsque Ringo était là déjà.

    La marchande de journaux : Elle vient généralement le lundi pour prendre sa presse. Beaucoup de journaux de mode, France-Soir aussi pour les nouvelles, et journaux de télévision.

    Le monsieur du golf : Sheila vient assez souvent, 2 à 3 fois par semaine depuis un an et demi. Ils achètent 100 tickets, ce qui leur permet d'avoir une réduction de 40%, ce qui leur coûte environ 25 000 Francs, plus les repas, 150 Francs par personne, ça leur coûte donc environ 2500 Francs par personne et par semaine.

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    Jean-Pierre Pernault : C'est une femme d'argent Sheila à votre avis ?

    Annie Lemoine : Pas du tout !!! C'est une femme de COEUR ! On va le voir.

    JPP : On va réussir à la faire parler d'argent ?

    AL : Oh oui oui, parce que c'est quelqu'un de charmant, elle va nous parler d'argent, mais... une femme de COEUR, vous allez voir !

    JPP : D'accord ! Mesdames et Messieurs, je vous demande d'accueillir Sheila !

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    JPP : Vous avez vendu 70 millions de disques, vous devez avoir énormément d'argent ?

    S : Ecoutez, vous avez vu, j'ai une jolie maison, bon alors voilà, j'ai une très jolie maison ce qui est mon capital, c'est la seule chose que j'ai... Donc si on fait le comptes des 70 millions de disques vendus à mon avis il m'en manque un petit peu ! Mais je n'ai jamais réussi à savoir où étaient mes comptes. Je ne sais pas quelle chanson m'a rapporté le plus !

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    JPP : Vous avez arnaquée dans ce milieu, vraiment ?

    S : Ben je pense qu'on m'a volé pas mal d'argent, oui c'est vrai.

    JPP : Vous en voulez à ces gens-là ?

    S : Ben non parce que je n'avais qu'à me remuer plus tôt, je n'avais qu'à ouvrir les yeux, je n'avais qu'à être moins sentimentale, c'est aussi de ma faute !  

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    « 03 janvier 1996 / JT A2 20 HEURES23 mai 1995 / MATIN BONHEUR »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    SHEILA TELEREVEE
    Jeudi 23 Juin 2011 à 20:38

    Sûr qu'après ça, on a du mal à avaler les propos de Maître Collard !!!

    1
    Pascal du Nord
    Jeudi 23 Juin 2011 à 20:09

    A l'époque, lorsque j'avais entendu les tarifs annoncés pour assouvir cette passion qu'est le golf, j'étais assez skotché mais bon, c'est de l'argent gagné...Pascal.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :