• 1983 / ON DIT...

    On Dit... avec raison que cet album est celui de la Re-naissance de Sheila.

    On Dit... que jamais nouveau disque ne nous avait autant émus.

    On Dit... dans tous les magazines spécialisés que ce disque est une mine d'or.

    On Dit... en l'écoutant que Sheila est un être que l'on croyait bien connaître, et que sans doute on se trompait.

    On Dit... que Sheila SAIT vraiment chanter. Enfin !

    On Dit... que cette pochette épurée est vraiment trop belle...

    Je Dis... que On Dit est mon disque préféré.

     

    Un tel miracle ne peut se produire qu'une fois dans la carrière d'un artiste. France Gall  avait trouvé en Michel son Etoile du Berger, Johnny lui doit aussi son triomphal retour en 1985, après une traversée du désert. Sheila, elle, prend son nouveau départ en mai 1983. Une toute nouvelle équipe, avec Philippe Abitbol et Yves Martin en tête, lui offre ce dont elle rêvait depuis des années : des textes percutants posés sur des musiques actuelles de qualité, en adéquation avec la femme de 37 ans qu'elle est à cet instant. "Je ne triche plus : je ris, je crie, je craque" nous confie-t-elle dans le sublime Je où, laissant totalement libre cours à l'Anny qu'elle étouffait en elle, elle nous ouvre enfin son âme meurtrie dans de sublimissimes et douloureux "J'ai mal..." qui nous font pleurer avec elle... E6 Dans Le Quinzième est une chanson susurrée par une extraordinaire Sheila aux insoupçonnés talents vocaux de jazz-woman. A l'instar de Psychodrame, elle nous fait faire une très jolie promenade à travers Paris, cette fois pas en cherchant à fuire mais à aimer... L.A. (Los Angeles) possède une ambiance érotique torride et pourtant jamais vulgaire; Tout y est dit mais avec élégance. Bien sûr, L.A. n'est là que pour le jeu de mots car "l'action" pourrait aussi bien se passer à C.F. (Clermont-Ferrand), mais il est vrai que globalement cela paraitrait moins romantique ! La voix de Sheila n'avait peut-être jamais été aussi chaude  et puissante que dans la chanson-titre On Dit (Jacquie), où elle se livre en d'émouvantes confidences (quelle merveille aussi que le dernier "Au au nom du Pèèèèèèèè-ère"...). La seule interrogation est "qui est Jacquie" ? Moi j'aurais plutôt mis clairement Annie... La Vérité Qu'On Nous Ment avait déjà été enregistrée par son auteur, Gérard Presgurvic. Sheila lui a demandé l'autorisation de la chanter aussi : elle a bien fait, car elle y apporte toute sa sensibilité. Tangue Au fut le premier extrait de l'album, et ce fut une bonne surprise ! On a découvert à la télévision une femme magnifique, longue, racée, blonde et... amoureuse, qui nous proposait une gentille chorégraphie entourée de son nouveau chevalier-servant, Carlos et son frère jumeau, Rogerio. La chanson a assez bien marché, sans être un énorme tube, et est beaucoup passée sur les ondes aussi. Très plébiscité aussi, Vis-Va est un superbe hymne à la joie de vivre, du cousu main pour Sheila, éternelle incarnation de la niaque... Sa chorégraphie musclée avec Jamie Costa en TV l'a prouvé ! J'ai toujours été touché, et même ému, par Johnny, Sylvie, Cloclo & Moi qui me transporte, je ne sais pas pourquoi, au pied de l'église St-Germain-des-Prés... Sans doute l'influence des écrivains germanopratins... Sauve Qui Peut, pour absurde qu'elle puisse paraître avec son "grain de sable primitif, un canif à la main" est, bien sûr, une attaque en règle contre les n'importe quoi imprimés dans bien des journaux... 83-Langue Au Chat est du même acabit, avec des jeux de mots assez peu évidents, et de plus, c'est la seule chanson où Sheila chante beaucoup trop haut et force sur sa voix. Rien à faire, je ne la retire pas non plus de cet album !

    Côté promo, pas moins de 29 télévisions entre mai et octobre, avec 5 titres proposés (Tangue Au / 19 fois, Vis-Va / 13 fois, La Vérité Qu'On Nous Ment / 6 fois , L.A. / 2 fois, On Dit (Jacquie) / 2 fois), soit 42 chansons en 5 mois et un Aujourd'hui Madame entièrement consacré à elle... Sheila ne peut vraiment pas se plaindre, car côté radio c'est pareil... 

    1983 / ON DIT...1983 / ON DIT...

    1983 / ON DIT...1983 / ON DIT...

     LA CASSETTE

    1983 / ON DIT...1983 / ON DIT...

    LES REEDITIONS EN CD

    1983 / ON DIT...1983 / ON DIT...

    1996                                            2006

    LA PHOTO

    1983 / ON DIT...

    LES POCHETTES SURPRISES OFFERTES PAR SHEILA TELEREVEE !

    Je suis d'accord : il est très difficile d'imaginer cet album d'exception avec une autre pochette. On essaie quand même ?

    1983 / ON DIT...

    1983 / ON DIT...

    1983 / ON DIT...

    1983 / ON DIT...

    1983 / ON DIT...

    1983 / ON DIT...

    1983 / ON DIT...

    1983 / ON DIT...

    MON TOP 5 :

    1. Je + E6 dans le quinzième + L.A. (Los Angeles) + On dit (Jacquie) + La vérité qu'on nous ment + Tangue au + Vis-va + Johnny, Sylvie, Cloclo et moi + Sauve qui peut + 83-langue au chat.

    MON FLOP 1 :

    • Rien : j'aime tout.

  • Commentaires

    29
    Joël88
    Lundi 16 Mai 2016 à 19:35

    C'est intéressant de connaître les titres préférés des visiteurs de "Sheila télérêvée" dans les différents Albums de notre idole. Personnellement, le titre le plus souvent écouté sur cet Album était en N°1: Tangue Au,  n°2: On dit,  n°3: Vis vas,  n°4: La vérité qu'on nous ment,  n°5: L.A

      • claudo
        Lundi 16 Mai 2016 à 20:32

        idem pour moi Joel88

         

         

    28
    marc.60
    Lundi 16 Mai 2016 à 09:58

    Ma chanson préférée dans l'album on dit est vis va. Quel rythme, et quelle voix !! "Je" est une chanson magnifique. Et j'aime beaucoup "tangue au ". Cet album fut le grand virage de la carrière de sheila, une grande prise de risque aussi.  Tout le monde n'a pas compris ce nouveau répertoire.  C'est à partir de ce disque que je suis devenu fan de sheila.  J'avais 14 ans.  C'était il y a trois siècles... Lol.  

    27
    Jeudi 7 Août 2014 à 15:13

    Suivant vos bons conseils je viens d'écouter Françoise Hardy : Star...c'est bouleversant, émouvant criant de vérité....en pensant à Sheila...les images défilent devant vous....

    Pour l'album On dit mon top 5  :

    E6 dans le quinzième

    On dit

    Vis va

    Je

    L.A

    Et toutes les autres tallonnnent derrière.....

    26
    Jeudi 7 Août 2014 à 09:50

    tu as raison Chelliff, "Star", dans la version de Françoise Hardy, est un chef d'oeuvre. J'ai toujours pensé à Sheila lorsqu'elle évoque celles qui "savent bouger, 3 pas et c'est gagné", notamment... Mais au delà, c'est très bouleversant et ça me donne un cafard fou, comme d'autres titres de ce superbe album !!! Ah, Françoise..........

    25
    Jeudi 7 Août 2014 à 07:29

    EXCEPTIONNEL

    C'est le premier mot qui me vient pour parler de cet album . J'arréte là ...

    S'il fallait choisir un titre ce sera  "On dit" ... Frissons garantis !!!

    Si vous avez 7 mn.23 écoutez la chanson "Star" de Françoise Hardy (1977) en pensant à Sheila :

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=07V4QCfHbHs

     Pour moi c'est le même émotion ...    ourson qui pleure

    Merci Gilles pour cette série des 30 cm (ça peut faire rêver) , pour tes judicieux compte-rendus et les splendides pochettes-surprise .

     

     

    24
    Luc71
    Samedi 13 Avril 2013 à 21:41

    A noter que pour la ré-édition de l'album en 1996, encore une belle faute (énorme) de titre: "E6 dans LA quinzième" (!!!) lol - et puis je n'ai jamais compris pourquoi partout s'orthographie le titre "Vis-va" en "Vis-vas" (c'est aussi une faute, non?) Bref j'arrête de faire mon maître Capello lol c'est pour moi THE album magnifique à tous points de vue et où SHEILA enfin transparaît de façon authentique (rien à voir avec l'affreux "Pilote sur les ondes", album toc selon moi). Une petite merveille, quoi. Avec "L'amour qui brûle en moi".

    23
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 07:47

    Cet album est sorti l'année de mes 18 ans, ça voulait dire beaucoup de choses pour moi. Juste avant, c'était Sheila disco ou soft rock, qui m'intéressait, ou même Sheila variété ! Je me souviendrais toujours d'un samedi d'avril 1983, découvrant par hasard, cette pochette rose, en pensant d'abord à un dessin. Arrivé chez moi, j'écoute le disque "religieusement", titre après titre, mais parfois en réécoutant certains, pour voir, si je ne rêvais pas, car je découvrais Sheila, dans un nouveau répertoire très classe en français. C'est pour cette raison, que j'ai voulu baptiser le titre de l'album, beaucoup plus tard, pour le nom d'un site...

    Ci-dessous mes impressions de ce disque...

    "Sheila sort enfin un premier album concept 100 % français, écrits et composés par les jeunes auteurs-compositeurs de la nouvelle génération Philippe Abitbol, Yves Martin et Gérard Presgurvic, avec une nouvelle voix et une nouvelle musique, sans aucune adaptation. Pour la première fois, elle choisit de A à Z, le choix des chansons, la pochette, etc. Les critiques se montrent hyper positives avec des retombées de médias d’une certaine presse, touchée par la démarche de la chanteuse et saluant la reconnaissance artistique, dont Libération, Rock’n'folk, Rock Magazine, Télérama… pour une reconversion réussie. Ils considèrent ce disque comme une libération personnelle, devenant la meilleure production française de l’année. Au niveau des textes, elle se livre complètement avec Tangue au dans une sensualité érotique et tango reggae, L.A (Los Angeles) sur un texte plein d’humour et un peu osé, se laissant aller vers une extase amoureuse, écrit par Philippe Abitbol qui au départ partait dans un trip pas possible. La chanteuse interprète également une partie de sa vie, avec Je un titre très intimiste et thérapeutiques, résumant les années de frustations scéniques d’une chanteuse populaire en mal de reconnaissance, enregistré en une prise et y laisse parler son coeur, puis Sauve qui peut sur les mariages people, On dit… (Jacquie) dédié certainement ou peut-être à Jacques Brel, avec beaucoup de subtilités, lorsqu’on écoute le texte, et 83-Langue au chat pour un nouveau départ. Dans cet album, Sheila propose une musique intemporelle, dans E6 dans le quinzième une ballade jazzy à travers les arrondissements de Paris, avec une voix très grâve, ou Vis vas mi-salsa et mi-disco, comprenant des percussions très importantes. A noter l’excellente reprise du titre La vérité qu’on nous ment de Gérard Presgurvic, et une émouvante interprétation de Johnny Sylvie Cloclo et moi avec dans un premier temps, une mélodie très sixties mais finalement retravaillée sur 2 guitares sèches et d’autres paroles, racontant une lettre d’un fan en détresse. Les musiciens qui jouent avec elle depuis plusieurs années, se montrèrent agréablement surpris par les chansons sélectionnées, et s’investissèrent complètement dans cette aventure, en venant même la consulter, pour savoir ce que l’artiste pensait de tel ou tel instrument, ou de bruit à rajouter. Il ne s’agit pas d’un nouveau style, mais juste une envie de faire les choses différentes, depuis longtemps. En promo, Sheila commencera par Tangue au, que Claude Carrère apprécia, lors de la préparation du disque, le voyant même comme un extrait potentiel, en 45 tours".

    Mon Top 5

    1 : Tangue au, Johnny Sylvie Cloclo et moi

    2 : E6 dans le quinzième, L.A (Los Angeles)

    3 : On dit... (Jacquie), La vérité qu'on nous ment

    4 : Vis vas, 83 (Langue au chat)

    5 : Je, Sauve qui peut

    En fait j'aime tout !

    22
    FRANCOIS M Profil de FRANCOIS M
    Samedi 26 Janvier 2013 à 08:09

    Superbe et intemporel album . J'étais au service militaire au moment de sa sortie et c'est ma soeur qui m'avait acheté l'album et la K7 pour que dès ma première permission je puisse l'écouter . J'adore cet album et toutes ces chansons. Mais tout de même voici mes 4 titres préférés...

    1- E6 dans le quinzième 
    2- Vis-va
    3- Tangue au
    4- L.A

     

     

    21
    jm.s
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 23:22

    j'ai découvert cet album comme thierry pierre , sans en connaitre une seule chanson , alors que j'étais à Pau , pour rendre visite à ma famille avant de partir pour quatorze mois à l'armée aux antilles . A la première écoute  , pour tout dire ça m'a fait " tout bizarre" , pour devenir au fil des écoutes et du temps ,un de mes deux albums préféré de sheila . tes pochettes 1 , 4 et 8 auraient pu , si une telle pochette n'avait pas éxisté , trés bien prendre la place de l'originale ! 

    1 on dit 

    2 la vérité qu'on nous ment

    3 je

    4 johnny, sylvie, cloclo et moi 

    5 E6 dans le quinzième

    20
    mitchou Profil de mitchou
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 21:27

    ben, il n'est resté que lespurs et durs! lol!

    19
    franmi
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 21:01

    Sommes nous tous objectif quand on sait que c'est avec cet album que Sheila a perdu une bonne partie de son public.

    18
    thierry pierre
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 20:51

    Je me souviens avoir acheté cet album sans en connaitre une seule chanson , découvert par hasard et vraiment sans m'y attendre dans une grande surface prés de Montpellier (pour l'anecdote !)...

    Ce fut pour moi une belle surprise . Contrairement à toi Pascal , j'ai tout de suite adoré cette façon de chanter différente , avec une voix sans artifices ajoutés , des orchestrations soignées....complètement d'accord avec toi par contre , pour les louanges qui ont suivis ! Rien à ajouter si ce n'est pour dire la même chose (comme d'ailleurs aussi Spacer , mitchou ....sans oublier Gilles bien sûr !)

    Pour résumer , album pour moi de sa deuxième Naissance artistique  et album d'un début de REconnaissance artistique de certains critiques ...

    Mon top : 1-Tangue au

                      2-E6 dans le 15 quinzième

                       3-La vérité qu'on nous ment

                        4-Vis va 

                        5-Johnny , sylvie , cloclo et moi ...

             Par contre , je zappe "Sauve qui peut"et "83 langue au chat" (!?!) 

    Pour la pochette originale , j'adore toujours autant ( un peu comme une radiographie de son visage et de sa pensée ...tout un symbole !)

    Pour tes pochettes , Gilles  la 1 et la 4 qui s'en rapprochent pour moi le plus ...

    17
    Pascal du Nord Profil de Pascal du Nord
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 18:21

    Oh! là, là, qu'est-ce que j'aime cet Album et pourtant, à la toute première écoute, j'étais déçu en pensant qu'il viendrait seulement compléter ma collection... C'était tellement loin de la Sheila Disco qui a éveillé en moi cette passion pour cette artiste, tellement loin de la Sheila 'Rock', tellement loin d'une Sheila pleine d'énergie, tellement loin d'une Sheila tout sourire, tellement loin de ce que les gens pouvaient imaginer, tellement loin de la Sheila que l'on pensait toujours heureuse !

    Ensuite, j'ai lu les textes, réécouté ce disque pour finalement devenir mon préféré ! Je me souviens avoir fait la connaissance d'un gars de mon âge qui aimait aussi la chanteuse qui fait objet de ce Blog et qui lui, avait décidé de ne plus acheter ses disques et d'écrire à l'artiste son mécontentement par rapport à ce changement radical de style musical...Celà me faisait sourire car je me disais que même s'il écrit, celà ne changera rien.

    Il est vrai qu'avec ce disque, Sheila a une fois de plus, pris d'énormes risques dont celui de perdre son public populaire qui n'a pas  réellement suivit et pourtant, les textes sont soignés, les musiques à la fois épurées et sophistiquées ...qu'est-ce qu'il lui faut à ce 'grand public' ? (Sourire). Là, mes propos ne sont pas tout-à-fait crédibles puisque moi-même j'étais quelque peu réticent !

    Pour Sheila, c'est enfin la libération personnelle, "On dit..." représente ce qu'elle avait envie de dire depuis longtemps en Français. Ce disque s'écoute du début à la fin avec ce nouveau style branché. Et surtout, Sheila/Annie forment là, un seul être !

    Mon 'Top' 5 :

    1). "Tangue au" (j'apprécie ce mélange subtil de Tango et de Reggae, la chanson est bien écrite mais j'aurais bien voulu à l'époque, entendre la version Télé sur le Single !).

    2). "Vis, Va" (Le titre le plus remuant du LP, les cuivres, le tempo Funky, l'énergie qui s'y dégage...surtout dans la version Maxi !).

    3). "La vérité qu'on nous ment" (Cette chanson m'a énormément surpris dès sa première écoute ).

    4). "On dit..." (Texte très émouvant...je me souviens d'un ami qui n'était pas fan du tout de Sheila mais plutôt de Renaud qui appréciait ce titre notamment pour le jeu de guitare solo).

    5). "Je" (la chanson qui est l' âme du disque et pour d'autres raisons...).

    Une fois de plus, il n'y a rien à jeter : "E6 dans le quinzième" (Voix sublime), "L.A." (pour son texte plein de châleur...), "Johnny, Sylvie, Cloclo et moi" (Un bel hommage tout en douceur), "Sauve qui peut" (Au départ je n'en comprenais pas son sens), "83-Langue au chat" (celle que j'aime le moins mais cette forme de charade est surprenante).

    Impensable d'imaginer "On dit..." avec un autre visuel mais les pochettes No. 1 et No. 2 sont les plus proches ...Merci Gilles.

    16
    GILLESCD Profil de GILLESCD
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 12:52

    @ Franmi : C'est bien de notre PRG dont tu parlais, donc... Tu me dis qu'on se connait, mais hélas moi je ne puis pas voir qui tu es ! Frank, peut-être ?

    15
    franmi
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 12:15

    Pour moi il n'y a qu'un seul Patrick ,je l'avais connu débutdes années 70 ,jusqu'à son départ et il me manque aujourd'hui .Tu sais je t'ai souvent vu chez lui .

    14
    GILLESCD Profil de GILLESCD
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 12:03

    @ Franmi : Merci pour cette évocation... Tu travaillais dans quelle disco ? à Paris ? Patrick... de qui parles -tu ?

    13
    franmi
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 11:52

    je me rapelle que je travaillais en discothéque  et un aprés midi Patrick est arrivé chez  moi car il venait de recevoir l 'album ,nous l'avons écouté pour la premiére fois ensemble ,puis réécouté des dizaines de fois ;nous étions comme deux enfants devant un cadeau de NOEL .

    12
    mitchou Profil de mitchou
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 11:34

    Perso, je n'en connais pas d'autres...

    11
    GILLESCD Profil de GILLESCD
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 11:08

    @ Mitchou : j'aimerais tellement connaître toute la série de photos de l'album !!! Mais enfin, personne au monde n'en a d'autre ??????????

    10
    GILLESCD Profil de GILLESCD
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 11:01

    @ SPACER : Mille mercis pour ce compliment sorti du coeur ! j'ai en effet pas mal bossé sur ces pochettes, tout en sachant qur, pour nous tous, la pochette originale restera à jamais la plus belle !

    9
    SPACER
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 10:48

    L'album de le renaissance artistique ! L ' année de tous les possibles .Renouveau artistique, spirituel et personnel . Un changement en profondeur ; elle irradie littéralement !!! Mon Gillou tes pochettes sont psychédéliques , je les ADORE TOUTES !  J'aime toutes ses chansons  qui témoignent vraiment d'un  désir d'autre chose !

    8
    mitchou Profil de mitchou
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 10:16

    j'aime aussi beaucoup la photo de la série de l'album que tu as mise, même si celle retenue pour l'album est quand même plus belle.

    7
    mitchou Profil de mitchou
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 10:13

    Un album particulièrement marquant pour moi, parce que je l'ai découvert par hasard dans un magasin, parce que je faisais mon service militaire à Toulon,  que je venais d'avoir vingt ans et que je découvrais une "nouvelle voix" de Sheila, une nouvelle façon de chanter, une large gamme de tonalités (dont elle nous avait déjà donné un aperçu dans son album précédent), un son superbe,  une musique très classe, et bien sûr,  de splendides chansons et paroles plus profondes pour la première fois. Celà restera mon album préféré à vie, je pense...  J'aime toutes les chansons, j'adorais E6 dans le quinzième, L.A, Johnny, sylvie, cloclo et moi, peut-être celle que j'écoutais le moins "sauve qui peut". On ne peut remplacer la pochette originale, même si j'aime bien la 4.

    6
    Pame Profil de Pame
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 03:19

    Très belle pochette  que Sheila avait choisie avec soins ,les tiennes aussi Gilles ..

    La vérité qu'on nous ment

    E6

    Tangue au

    83

    Vis va

    L.A

     

    5
    ff
    Jeudi 24 Janvier 2013 à 22:16

    Fluo à défaut d'être fluet, fallait la faire ff !

    Gillou, tes pochettes avec des expressions de Sheila sur Jeanie sont inconcevables pour moi (hormis le fait que ce sont celles que j'apprécie le moins dans ta série) et me donnent le vertige en mettant à mal mes maigres aptitudes à me projeter sereinement dans un cadre spatio-temporel décalé. Comment On dit, sorti au printemps 83 pourrait-il être illustré par une image de la Sheila hivernale de fin d'année sur une chanson qui n'a, a priori,  pas encore été enregistrée ? (ou tu t'appelles Marty-Gillou McFly ou c'est moi qui me plante et ça se trouve, ce ne sont même pas des captures de Jeanie )

     

    J'aime bien aussi la 3 et je pourrais adorer la 4 s'il n'y avait pas un je ne sais quoi qui me dérange.

    4
    Jean Pierre C
    Jeudi 24 Janvier 2013 à 21:10

    Très pastel ces pochettes , la 5ème a un goût particulier avec cette main d'homme carressante, très belle çà vaudrait une peinture.

    Mon titre préféré "la vérité qu'on nous ment"

    ff est très fluo ce soir !

    3
    ff
    Jeudi 24 Janvier 2013 à 20:41

    6. On dit (Jacquie)

    2
    ff
    Jeudi 24 Janvier 2013 à 20:01

    Top 5 :

     

    1. Tangue au

    2. E6 dans le quinzième

    3. Vis va

    4. La Vérité qu'on nous ment

    5. L.A

     

    (Sauve qui peut, sans plus...)

    Pochettes 1 ou 5.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :