• 1er mai 1981 / CLAP SPECIAL TF1 TF1

    Et Ne La Ramène Pas

    Interview indiscrète et poignante de Sheila filmée façon clip à Feucherolles où plane encore l'ombre de l'homme aimé et parti. Sheila semble vraiment dépressive à cette époque où elle chante pourtant le bonheur, la joie et la légèreté. Quel décalage ! On assiste par ailleurs à un véritable défilé de mode puisque le temps d'une chanson, on voit Sheila dans 6 tenues différentes !

    Q : Quel âge avez-vous ?

    S : Je n'ai absolument pas à m'en cacher, j'ai 34 ans.

    Q : Pourquoi avoir divorcé, finalement ?

    S : La vie, les aventures, les histoires, le couple, ça s'est déchiré... Mais ceci dit, bon ben la vie est faite comme ça, hein...

    Q : Quels sont les rapports de Sheila avec le père de Ludovic ?

    S : Nous essayons de conserver des rapports amicaux... Vous savez lorsqu'on s'est séparé de quelqu'un qu'on a beaucoup aimé c'est toujours très difficile...

    Q : Et vous y arrivez ?

    S : (silence) J'ai dit "nous essayons"...

    Q : Vous n'avez jamais eu l'impression d'être déguisée un peu en Guignol ?

    S : Vous savez, on évolue d'abord selon son âge, selon ce qu'on chante, et on fait su spectacle, on est là pour faire rêver les gens, pour porter des choses qui sont un peu extraordinaires, je n'ai jamais eu cette sensation, je fais mon métier, et si je dois m'habiller d'une certaine façon, je le fais !

    Q : Vous faites de la scène ?

    S : Je fais de la scène.

    Q : On a souvent prétendu le contraire...

    S : Oui, enfin bon, ici en France on dit que non, j'ai fait de la scène il y a très longtemps, je n'en ai jamais refait ici mais la France est un pays que j'aime beaucoup, je vais refaire de la scène très bientôt, mais ceci dit j'ai travaillé ailleurs...

    Q : Vous n'avez pas peur qu'on vous attende ?

    S : De toutes façons on vous attend toujours dans la vie.

    Q : ça vous arrive de pleurer ?

    S : Très souvent, oui...

    Q : Vous pleurez facilement ?

    S : Non, pas facilement, je suis assez dure. Mais je pense qu'on est obligé de savoir ce qu'on veut dans la vie. Lorsqu'on est seule, c'est un métier de solitaire que l'on fait et je pense qu'il faut être assez dure et c'est un combat avec soi-même je crois.

    Q : Et après, quand le rideau est baissé, qu'est-ce qui se passe ? On est seul ?

    S : (long silence) On est toujours seul dans la vie, je crois.......

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Jeudi 19 Avril 2012 à 19:58

    Cette émission date du 10 mai 1981, je crois...

    1
    erwan69
    Lundi 13 Juin 2011 à 19:27

    belle avec son beret ...



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :