• 29 octobre 2006 / VIVEMENT DIMANCHE

    Bande-annonce de l'émission

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    Michel Drucker : Celle que je reçois a débuté en 62, et 44 ans plus tard elle est toujours au top. Il y a demain un évènement discographique : toute sa carrière sort en intégrale, 18 CD, 366 chansons ! Elle revient sur scène, son retour est un évènement et je suis très heureux de lui consacrer son premier Vivement Dimanche. Voici Sheila !

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    Bang-Bang

    Dans une superbe version épurée piano-guitares sèches, telle qu'on la découvrira en décembre au Cabaret Sauvage.

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    MD, présentant à Sheila l'intégrale : Ce doit être une émotion immense quand on voit ça la première fois ?

    S : Moi je vais te dire, quand j'ai vu l'objet, sincèrement je vais avouer que j'ai eu les larmes qui me sont montées, parce que dans ce packaging il y a 44 ans de ma vie. Il y a même le souple que j'avais enregistré en septembre 1962 devant Claude Carrère et Jacques Plait au studio DMS et que ma Maman avait conservé, voilà, même si le son n'est pas parfait...

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    S : Ce qui est amusant quand je regarde ça, c'est que je suis là à vouloir tellement en faire tout le temps, c'est à mourir de rire quoi !

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    MD : Maintenant je vais te faire découvrir un document de l'INA qui va te donner beaucoup d'émotion, une interview d'un couple qui savait de quoi ils parlait puisque ce sont tes parents.

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    MD : C'est vrai que tu as eu des parents exceptionnels, très costauds...

    S : J'ai été chanceuse dans ma vie pour des milliards de raisons, d'abord par mon éducation... Bon c'est un peu dur hein, parce que j'ai pas revu ma Maman donc euh... (d'une voix tremblante et brisée par le chagrin) mais bon ! Ils me manquent, je voudrais qu'ils soient là pour ça.

    MD : Mais je le sais, c'est pour ça qu'on a voulu leur rendre hommage, ils auraient été si contents de voir toute la carrière de leur fille !

    S : Mais je sais qu'ils me voient, je sais qu'ils sont assis là, et si je suis encore debout aujourd'hui c'est parce qu'ils m'ont donné un équilibre énorme qui fait que quoi qu'il m'arrive dans la vie j'aurai toujours la tête droite parce que j'ai été élevée comme ça.

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    MD : Claude Carrère t'a rencontrée à cette époque-là non ?

    S : J'ai rencontré Claude en 62, j'ai passé mon audition en septembre, il a vu mes parents, ils ont signé tout de suite un contrat puisque moi j'étais mineure.

    MD : Tout de suite, il ne s'est pas trompé !

    S : Ah non... Je vais te dire, mon histoire avec Claude, elle a eu des hauts, elle a eu des bas, c'est comme toutes les grandes histoires, mais je pense que ce qu'on ne peut pas nous retirer à tous les deux, c'est que... il a été le premier producteur indépendant de France. C'est à dire qu'on n'était rien , moi je faisais les marchés, lui roulait dans sa 404, il y a une chose qui m'a marquée, mes parents étaient quand même un peu inquiets, parce que Claude leur disait "vous allez voir M. et Mme Chancel, ça va marcher !", et mes parents lui disaient "Claude, si ça ne marche pas, qu'est-ce que vous faites ?" alors Claude disait "Ne vous inquiétez pas, si ça arrive, je trouverai une solution. Je suis capable de l'enfermer et de la faire disparaître dans une île, et que la France entière la recherche, parce qu'elle a été kidnappée !". Voilà, c'est un homme qui a des idées, tu sais Michel, le temps a passé et la vie a effacé plein de choses, je pense que ce qu'il faut dire sur Claude c'est qu'il a, hormis le fait d'avoir écrit des bonnes chansons, il a fait du marketing avant l'heure.

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    S : C'est vrai qu'ayant débuté a 16 ans, je n'ai pas eu d'adolescence, j'ai tout de suite beaucoup travaillé. Enfin, on dit travailler, c'est vrai j'ai énormément travaillé. Mais ce qui est extraordinaire dans notre métier c'est qu'on ne voit pas le temps qui passe et on n'a pas la sensation de travail. Je peux répéter et danser pendant des heures, le soir je suis crevée mais je n'ai jamais la sensation d'avoir travaillé !

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    S : C'est étrange, parce qu'il y a des tas d'émissions que j'ai complètement oubliées, je retrouve des tenues qui sont dans mes placards, et aussi des coiffures qui sont des ratés !!! Il y a peut-être des choses qu'on aurait pu éviter, tu vois ce que je veux dire...

    MD : Ah oui la dernière émission ! La coiffeuse est en prison depuis !

    S : Oui c'est un peu ça... (rires). C'est un peu enfantin mais ça me touche tout ça parce que toutes ces choses-là sont associées à des gens, à des époques de ma vie, il ya eu plus de bonheur que de maheur...

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    MD : Tu reviens sur scène au Cabaret Sauvage en décembre.

    S : Oui c'est ça et la bonne nouvelle, il faut que vous le dise, parce que j'en peux plus, je le garde depuis le début de l'émission, c'est que comme ça se passe très très bien, on prolonge ! (vivats du public). C'est inattendu et je suis folle de joie. Michel il faut que je t'explique un peu parce que le Cabaret Sauvage après 3 Olympia, il faut que vous le dise aussi parce qu'on n'en parle pas beaucoup et c'est important pour des carrières longues comme la mienne, de savoir les gens sur lesquels on peut compter. Michel qui est assis devant moi, est un personnage, on nous a vus tout à l'heure à nos débuts quand on était jeunes et beaux - on est toujours tellement jeunes et beaux que les gens nous envient, c'est vrai ! Mais ce qu'il faut savoir c'est que Mimi a toujours été là. Il a toujours été là au début, il a été là pour me faire une émission qui a été très importante pour mes 30 ans de carrière qui s'appelait "Music Stars", qui a été une émission qui a énormément marqué et qui a battu les records d'Audimat. Et puis quand j'ai fait de la scène, Yves et moi on a travaillé ensemble, et on a fait des beaux spectacles, Michel est venu et il m'a dit "Ce n'est pas possible que ce spectacle-là ne soit pas filmé", je veux le dire il faut que vous compreniez qu'il y a des moments où ce n'est pas facile pour des artistes, on n'est pas toujours financés, et là on ne paut compter que sur des gens qui nous aiment. Ce qu'il faut savoir, c'est que si vous avez la chance de pouvoir encore regarder des années après, certains de mes spectacles, c'est grâce à Michel...

    MD : (ému) Merci. Merci beaucoup Anny.

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    MD : La rencontre avec les B.Devotion c'est un tournant, elle me l'explique sur le plateau des Rendez-Vous du Dimanche, c'est en 77.

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    Sheila et la scène

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    Sheila parle avec amour de sa complicité avec Yves qui lui a écrit les chansons qui lui ressemblent le plus, et avoue qu'après 23 ans de vie commune, d'engueulades, de vie de couple, "on a fait le bon choix, puisqu'on a décidé de se marier" ( le 15 février dernier, NDLR)

    MD : Tu ne me facilites pas la transition, regarde ce qu'il y a marqué sur mes fiches : on va voir des images d'un certain Ringo !

    S : (rires) Oui mais avec Ringo je n'ai pas fait 23 ans d'essai tu comprends ! J'aurais dû !!! Notre mariage, c'est une époque... Pour revenir à Claude Carrère, quand on lui a dit "Eh bien écoute Claude, voilà je pense qu'on va se marier", il n'était pas très pour; Et après quand je lui ai dit "je pense que je vais divorcer" il n'était pas très pour non plus !

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    S : Claude, ça a été MON ami, Claude et Dali. C'était deux personnes qui ont été très très importantes dans ma vie.

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    S : Que de souvenirs quand je vois ça !

    MISES A JOURMISES A JOUR

    JLR : Vous ne pouvez pas savoir le poids que ça a quand Sheila vient rencontrer des élus dans une petite ville. Elle apporte à la fois sa renommée, sa générosité, sa chaleur, et les élus qui ne se seraient peut-être pas dérangés quand je venais, venaient grâce à Sheila, ce qui nous a aidés à lancer cette association qui maintenant compte plus de 13 000 élus !

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    En compagnie de Guillaume Canet et Christine Scott-Thomas pour le film "Ne le dis à personne" qu'elle a adoré.

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    Emmanuel Hoog, PDG de l'INA, offre un superbe cadeau à Sheila : pour la première fois dans l'histoire de la télévision, il remet à un artiste la totalité de ses passages télé, plus de 1000 émissions !

    S : Alors là, j'ai une petite bouffée de chaleur ! Merci beaucoup...

    MD : Sheila va chanter une chanson de 76 d'Alice Dona

    C'Est Ecrit

    MISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOURMISES A JOUR

    « 29 décembre 2007 / ET CLAUDE FRANCOIS CREA PODIUM02 avril 1990 / COUPS DE COEUR »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Pascal du Nord
    Lundi 9 Mai 2011 à 11:26

    Lorsqu'on revoit toutes ces images, on ne peut nier que Sheila a une magnifique carrière pendant laquelle elle a changé souvent de style et çà, perso, çà me plait ! Dire que certaines mauvaises langues déclarent qu'elle est une femme hautaine, sans coeur...quand je vois ces captures d'images de 2006, çà prouve le contraire ! Encore 10 000 MERCI pour ton travail de longue haleine qui nous fait revivre d'excellents instants de télévisions en compagnie de celle qui fait encore battre bien des coeurs...Pascal.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :