• JOURNAL N°56 Mai 1970

    Merci Denis


    JOURNAL N°55 Mai 1970  JOURNAL N°55 Mai 1970  JOURNAL N°55 Mai 1970

    JOURNAL N°55 Mai 1970  JOURNAL N°55 Mai 1970  JOURNAL N°55 Mai 1970

    JOURNAL N°55 Mai 1970  JOURNAL N°55 Mai 1970  JOURNAL N°55 Mai 1970

    JOURNAL N°55 Mai 1970  JOURNAL N°55 Mai 1970  JOURNAL N°55 Mai 1970

    JOURNAL N°55 Mai 1970  JOURNAL N°55 Mai 1970  JOURNAL N°55 Mai 1970

    JOURNAL N°55 Mai 1970  JOURNAL N°55 Mai 1970  JOURNAL N°55 Mai 1970


  • Commentaires

    11
    PANDY 88
    Dimanche 19 Février à 13:48

    Encore un numéro inconnu pour moi et que je découvre avec plaisir. Merci de nous le faire partager. Quel plaisir de revoir Monty que j'aimais bien et des photos en couleur de Sheila.

    10
    Dimanche 19 Février à 12:19

    Ce numéro est un peu léger côté photos !! Dommage car ça commençait bien avec la cover...

    Merci Gilles !

    9
    Marc 60
    Dimanche 19 Février à 01:45
    Merci beaucoup à Denis pour ces images qui nous rappellent le temps passé avec une belle nostalgie. Des documents toujours passionnants à découvrir ou à redécouvrir.
    8
    Joël88
    Samedi 18 Février à 19:14

    Merci Denis pour ce journal de Mai 1970. Un mois important pour moi avec beaucoup de souvenirs. Dans la rubrique "Sheila vous répond", à une question sur les simples 45T deux titres, la réponse de Sheila me surprend. Notre idole ne savait elle pas que son prochain disque serait un simple 2 titres et non un super 4 titres en disant "J'ai l'intention de continuer". J'aime les photos en supplément de Sheila avec sa tenue jaune. Merci Gilles.

    7
    Pat
    Samedi 18 Février à 19:04

    1970, cela semble bien lointain et pourtant il me semble que c'était hier !!!!!

    Merci pour ce nouveau journal et de visionner une chanson que j'aime beaucoup, je l'ai déjà dis, je radote donc "Le Soleil Est chez Toi".

    Je suis content de retrouver également Monty, qui chantait "Fleurs et Bonbons" en l'honneur de Sheila.

    Petite anecdote, un jour je me trouvais dans un magasin des Grands Boulevards à Paris, et je me suis retrouvé côte à côte avec J. Monty qui achetait des chemises, une réflexion de sa part, je m'en souvient comme si c'était hier : "Il ne faut pas que le col soit trop haut, car cela m'empêche de chanter".

    Il faut dire que nous étions en pleine période des cols à tarte et des pantalons à pattes d'éléphant.

    6
    JIPOUNET
    Samedi 18 Février à 19:00

    Je vois que notre Gillou a choisi trois jolies photos couleur tirées de ciné revue, c'est vrai que dans ce magazine Sheila y était toujours mise en valeur avec des clichés immenses et superbes !

    Merci à Denis qui prend le temps de scanner ces jolies pages pour nous !

    Dans les copains du mois un ami qui toujours fan de Sheila est souvent présent sur facebook, VENIAT Serge, ah là là passion quand tu nous tiens ! Je ne suis pas sûr que les jeunes d'aujourdhui soient aussi fidèles que nous pendant autant d'années, il faut dire aussi "quel chanteur pourra se vanter plus tard de tenir autant d'années" !

    Je laisse l'interprétation de la lettre du mois à Pascal, lui le roi des archives, le dictionnaire du savoir de notre Sheila de A à Z !

      • Mardi 21 Février à 10:56

        Mais si mon Pascal, je te crois encore et toujours !!! wink2

      • Mardi 21 Février à 10:45

        Pour te répondre Jean-Pierre, concernant le magazine '6285', notre fidèle amie Sylvie m'en a montré quelques exemplaires...pour certaines raisons, je ne m'étais pas abonné même si l'envie était là.

        Frustration, c'est un mot que je n'aime pas et pourtant, on en est tous un jour 'victime'. smile A l'époque, en 1970, je n'étais pas 'fan' de Sheila mais plus tard, surtout lors de la période Disco, j'étais déçu de ne pas pouvoir voir les passages télévisés de notre ex-reîne du Disco, déçu aussi de ne pas pouvoir me procurer certains pressages étrangers ...c'est bien plus tard, grâce à des bourses aux disques que j'ai pu dénicher quelques Singles 'étrangers' à des prix corrects ! 'Un sou, c'est un sou' non mais !^^ Des années plus tard, çà reste un réel plaisir de me procurer de temps à autres un disque, une photo, une carte postale, un poster, une revue que je ne possédais pas. Le fait d'avoir acheté le programme A.T. m'a fait plaisir, il est aussi le témoin de la participation de notre Sheila à cette tournée de qualité qui a très bien marché.

        Souhaitons que le ciel t'entende Gilles au sujet d'une intégrale T.V. mais le DVD Collector reste déjà un bel objet, un beau cadeau...

        MERCI à toi pour ton fabuleux Blog mais je cesserai de l'écrire car ce n'est pas la première fois et à force, tu ne me croiras plus ! yes

      • Lundi 20 Février à 14:21

        Tu as raison Pascalou de souligner la frustration que nous avions de ne pas pouvoir dénicher les enregistrements destinés uniquement, à la base, aux pays étrangers... C'était très agaçant de savoir que cela existait, et de na pas pouvoir en disposer librement !!! Comme tu le dis, Internet, après les Conventions du disque, a changé tout cela... Sans parler des intégrales qui nous ont permis de les avoir en CD !!!

        Un jour, ce sera pareil pour les TV, on aura forcément une intégrale !!!

      • JIPOUNET
        Lundi 20 Février à 12:23

        Eh bien voilà, tu as pu te lâcher Pascal !

        Je suis vraiment d'accord avec Sylvie, il n'y a vraiment rien comme photos, sur 15 pages seulement trois nous montrent notre idole et c'est pourtant ce que nous attendions le plus à l'époque !

        J'espère que tu as pu te procurer au moins un exemplaire de "6285" en comparaison ces nouvelles créations mettaient plus en valeur notre idole, je n'étais pas d'accord sur tout comme par exemple les colorisations car ça ne reflète pas le réel et les textes un peu confus difficiles à décripter mais quand même de jolis magazines avec doubles couvertures couleur !

      • Lundi 20 Février à 09:36

        Tu me fais sourire Jean-Pierre avec ton ressenti...

        Pour te faire plaisir, allez, je me lance !

        D'abord Gilles, ta couverture est, une fois de plus, plus agréable à regarder que celle d'origine. D'ailleurs, il est étrange que dans 'la lettre du mois', Sheila n'évoque pas pourquoi elle est 'la reîne de la confiserie' ?

        Quand on relis toutes 'les lettres', elle raconte souvent ses vacances et là, quoiqu'on en dise ou en en pense, elle le fût souvent sous le 'règne' de son ex-pygmalion Claude Carrere et on en déduit que toutes les séances en studio, les Shows télévisés, radiophoniques, les innombrables séances de photos, interviews, séances de dédicaces etc...fûrent tout de même récompensés par des jours de villégiature. Oh, la belle vie...aurait-elle pu reprendre ?!

        J'aime lire le fait qu'elle travaille à des enregistrements en Italiens...les fans de l'époque devaient être 'frustrés' de ne pas pouvoir se procurer facilement le Single destinés au pays de Roméo et Juliette...Comment faisaient-ils à l'époque pour compléter leur collection alors que le disque n'était pas disponible en France ? Désormais, le Web aide énormément mais avant, c'était comment ? Lol

        MERCI pour ce partage de la part de Denishappy et bien sûr à notre Gilles, toujours là pour noussmile.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :