• LA CHANSON DE LA VIE

    LA CHANSON DE LA VIE

    Aucun Maxi n'est venu garnir nos étagères en 1984... 85 ne nous apportera que cette participation de Sheila à la chanson chorale d'Alice Dona, en toute fin d'année... L'originalité réside dans le fait que ce sera le seul support de ce titre. On verra dans le clip Sheila voisiner avec Barbara ou, en version TV, occuper l'espace avec Mylène Farmer !

    LA CHANSON DE LA VIE

    LA CHANSON DE LA VIE

    « J'ADORECOMME AUJOURD'HUI »

  • Commentaires

    4
    Vendredi 24 Juin 2016 à 08:45

    Enfin, le bonheur de voir Sheila et Dorothée (deux de mes idoles ! Attention à celui qui critique Dorothée ! Dorothée, je l'aime tout simplement. Vous savez, c'est la chanteuse que j'ai le plus écoutée dans ma vie. J'ai grandi avec "Récré A2" et "Le Club Dorothée" et tous ses albums presque !) me ravit. Beaucoup de femmes que j'aime sont là sur ce disque, manque seulement Véronique Sanson et le bonheur aurait été complet. 

     

    Mais en fait, je pense que Sheila est un peu la Dorothée des années 60. Elle séduisait les enfants Sheila dans les années 60. Pour moi, Dorothée c'est toute ma vie. De toute sa discographie, si j'avais des albums à conseiller, ce serait "Allo allo monsieur l'ordinateur" en 1985, la collection de disques "Le jardin des chansons" où elle reprend les chansons traditionnelles françaises et un superbe 45 tours "Latulu et Lireli" où elle reprend aussi des chansons poétiques comme "En sortant de l'école". Ce qui me chagrine avec Dorothée, c'est que je trouve que son image a été ternie par les médias. Alors que pour moi, ses chansons étaient moins niaises que celles de Chantal Goya et que ses émissions sont des modèles d'émissions pour enfants. D'ailleurs, la preuve, personne ne l'a remplacée depuis !! Dorothée, je t'aime !! (Excusez-moi, j'avais besoin de le dire, même si ce blog  est consacré à Sheila). 

    3
    Huggui
    Lundi 22 Juillet 2013 à 22:41

    Le problème aussi, c'est que Farmer à l'époque de ce titre était loin d'être la star qu'elle est aujourd'hui devenue ! Elle n'avait eu qu'un succès d'estime avec "Maman a tort" (100.000. exemplaires vendus en 1984) et n'avait pas encore sorti "Libertine". Sur la télé qu'elle a faite pour ce titre (avec Sheila), elle venait en remplacement de Jane Birkin.

    Moi, si je pense au casting, il y a surtout plusieurs grandes absentes pour l'époque : Madame France Gall qui pourtant s'était déjà investie dans l'humanitaire à l'époque avec le disque "Ethiopie", Véronique Sanson, Jeanne Mas , Mireille Mathieu,  Nana Mouskouri, Chantal Goya, Françoise Hardy, Sylvie Vartan, Juliette Gréco, Dalida et Karen Cheryl. Où sont-elles passées ?  Elles ont sans doute été mises au courant mais ont dû refuser le projet selon différents motifs.

    J'ai effectivement lu ailleurs que beaucoup plus de chanteuses avaient été contactées mais que certaines avaient refusé le projet selon des motifs plus ou moins avouables.

    Mais surtout, je crois que ce qu'il manque à cette chanson, c'est un peu plus de peps. Les paroles et la musique sont bien, mais un remix radio plus rapide sorti en 45 tours simple aurait été une bonne idée, et surtout avec un final moins rébarbatif. Mais ce n'est que mon avis.

     

    Sinon, je me ferais toujours l'avocat de Dorothée. (Je suis fan +++++++++++++++).

     

    Contrairement à ce qui a été dit en-dessous, la notoriété de Dorothée n'a pas faibli tout de suite après ce disque, loin s'en faut ! C'est celle de Chantal Goya qui en 85, après son passage au "Jeu de la vérité" à la même époque a subi une très dure descente aux enfers dans les années immédiates qui ont suivi la parution de ce disque ! La notoriété de Dorothée a été encore au Top (voire même plus) ensuite avec son fameux "Club" sur TF1 et ce jusqu'en 97, année où, c'est vrai, sa chute a été aussi brutale que celle de Chantal Goya 12 ans plus tôt.

    Mais Dorothée a toujours un large public de trentenaires  (comme moi ! )et de quadragénaires dynamiques aujourd'hui aux portes de la société et qui ont fait de son Olympia en 2010 un triomphe ! (Mais on ne peut pas, hélas, en dire de même pour le Bercy qui a suivi !). Mais il faut voir tous les sites qui lui sont consacrés sur Internet pour comprendre l'impact indéféctible de son public de jeunes adultes (qui étaient les enfants de 1985 !). Tout comme Sheila, Dorothée est une icône populaire. Et chacune dans leur style, elles font partie de mes chanteuses préférées.

    Donc, pour moi, ce disque c'est quand même un bonheur. D'autant plus qu'il y a la merveilleuse Jane Birkin et la, hélas, trop méconnue mais excellente Isabelle Mayereau (sans oublier Barbara , Marie-Paule Belle, Croisille et Julie Pietri !). Mais bon, ça ne change rien à ce que j'ai dit sur la chanson plus haut.

     

     

     

     

     

    2
    ff
    Vendredi 16 Novembre 2012 à 13:01

    Le texte et la mélodie sont plutôt jolies et l'idée d'une chanson chorale exclusivement féminine était une bonne idée. Mais il faut reconnaître qu'outre un 45 tours simple, ce qui manquait le plus à cette Chanson de la vie, c'était davantage de "pointures", encore plus flagrant aujourd'hui avec le recul. Parce que 30 ans après (ou pas loin) excepté Barbara, Sheila et Birkin, qu'est-ce qui reste pour rendre l'ensemble alléchant ? Bon, il y a Croisille, Torr, Manson Nicoletta, Marie-Paule Belle (ma préférée), Zarail (je me demande d'ailleurs si c'est plus bidonnant que scandaleux d'avoir convié cette dernière à l'entreprise pour lui faire dire uniquement ma fille, ma soeur ) qui ont quand même marqué à leur façon la variété populaire française mais pas suffisamment pour donner du prestige au casting.   Les autres..., certaines ont disparu de la circulation ou c'est tout comme (Suza, D'Asta, Bibie, D'apparecida...). Celles qui étaient en vogue en 85, ne le sont depuis 86 ou presque  (Dorothée, Piétri...). Si Farmer avait été choisie d'entrée à la place de Stone par exemple, on n'aurait pas eu plus de voix mais on avait rapidement une star supplémentaire sur le disque qui aurait été alors beaucoup plus recherché. J'avais lu que Mathieu aurait pu être du nombre si Dalida avait accepté d'en faire partie. Je ne sais pas si Dona a pensé à les convoquer ainsi que Sanson, Hardy, Vartan, Mouskouri, Gall... ou a essuyé des refus de leur part mais reconnaissons qu'aujourd'hui, ça aurait beaucoup plus de gueule que cette mise en avant de Vivian Reed, Milva et Ginette Reno qui semblaient être les cautions "voix internationales prestigieuses" du disque selon Dona (on ne peut plus les arrêter de vocaliser à la fin du morceau, tout ce que je déteste). Et tant qu'à prendre une québécoise, si Dona avait eu le nez creux, elle aurait plutôt embauché Céline Dion qui marchotait gentiment en France à l'époque et devait être encore facilement abordable.

    Le clip a été bien trop rarement diffusé.

    1
    Pascal du Nord
    Vendredi 16 Novembre 2012 à 10:10

    Je pensais Gilles que tu avais oublié cette participation pour laquelle Sheila était ravie car c'était une expérience nouvelle et elle a connu des fous-rires avec Barbara écrira-t'elle. Sheila dira à l'époque que c'était un des plus beaux souvenirs de sa vie. Le Clip est beau, la chanson est belle mais pas assez accrocheuse...Si ce disque n'a pas décollé, c'est certainement aussi parce qu'il est arrivé assez tardivement en comparaison à d'autres oeuvres de bienfaisances ? Avant çà, les gens ont été 'sollicité' par les problèmes en Ethiopie, par le Sida, les Restos du Coeur...

    Perso, j'étais satisfait de la présence de Sheila pour ce disque et ce Clip mais çà me laissait une fois de plus sur ma faim malgré une rentrée avec un Single passé inaperçu et une promo 'plate'.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :