• LA TENDRESSE D'UN HOMME

    C'est Sheila qui a amené à Claude Carrère ce titre qu'elle a découvert aux USA, puisque à cette époque, elle habite à New-York. L'adaptation de ce Holdin' out for love est très réussie et Sheila adorera la chanter. ça tombe bien, on a adoré l'écouter ! Un maxi 45 tours a été pressé mais il nous propose strictement la même version... Elle était très belle lors de ses prestations télévisées... La pochette, tout comme en 1981, est illustrée d'une photo de D. Issermann, une série beaucoup trop vue, et jusqu'en 1998 où Sheila la fera figurer sur son nouveau disque ! 

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    Imprimerie S.N.A. Deux ronds de vinyl différents : un en peinture rose, l'autre avec une étiquette papier.

    LES PHOTOS

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LES POCHETTES SURPRISES OFFERTES PAR SHEILA TELEREVEE !

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME

    LA TENDRESSE D'UN HOMME


  • Commentaires

    6
    olivier2
    Mercredi 24 Octobre 2012 à 20:49

    par contre L'amour majeur prend une autre dimension aujourd'hui, me souviens de son interprétation émouvante à...Croque vacances...

    5
    Pascal du nord
    Mardi 23 Octobre 2012 à 14:56

    Comme tu l'écris Gilles, cette adaptation est plutôt bien réussie ! Un journaliste avait écrit ceci à propos des succès de l'été 82 : 'Comme une balle de tennis, Sheila trouve toujours une raquette pour rebondir, quand on la croit perdue loin des filets. Elle revient de L.A., plaque le Disco Américain et recommence à chanter en Français avec "La tendresse d'un homme". Encore un Set de gagné' ! Ces mots résument tout. Je reste étonné que dans vos propos, vous 'oubliez'  parfois d'évoquer les faces B. dans cette théma. Je persiste à penser que "L'amour majeur" fût une chanson importante pour l'artiste qui de plus en plus, cherche à concilier Sheila et Annie. Ce titre est difficile à chanter car elle passe du grave aux aigus, de surcroit, il est écrit par de nouveaux compositeurs pour elle dont Bertrand Châtenet qui je crois, écrira plus tard pour Mylène Farmer (mais je n'en suis pas certain). Quelqu'un peut me confirmer celà ? Merci. Dommage que la version du Maxi 45 Tours ne soit pas différente...j'apprécie également la version plus musclée musicalement, offerte au Zénith en 1985. Si la pochette originale me plait beaucoup, la 5ème conçue par tes soins est en première position... Photo issue de l'émission de Patrick Sabatier 'Transit' en Avril 1982. Elle y avait d'ailleurs également interprété son hit "Little Darlin'".

    4
    Jean Pierre CHAUWIN
    Mardi 23 Octobre 2012 à 09:43

    Bonjour Gilles,

    Une question qui n'a rien à voir avec ce thème. Tiens, d'ailleurs pourrais tu créer un encart spécial où l'on pourrait poser des questions diverses ?

    Ma question : ne captant plus la belgique, je voulais savoir si l'émission diffusée sur RTBF1 le 9/11/2012 "SHEILA une vie" est la même que celle qui sera diffusée en France en décembre (je suppose que oui puisque c'est la même durée)

    Merci pour tes réponses  bisous

    3
    GILLESCD Profil de GILLESCD
    Lundi 22 Octobre 2012 à 17:37

    Comme tu l'exprimes, ff, cette série pourtant assez superbe est devenue quasiment insupportable à faorce de la voir mise à toutes les sauces ! Elle n'est pourtant pas, selon moi, la plus représentative de Sheila !

    Ma préférence va a la 5ème pochette, évidemment, pour l'oeil magique de la belle, sa jolie bouche ouverte sur ses belles dents de Lionne, ses cheveux enfin bien coupés et d'un beau blond. Une Sheila idéale ! A l'opposé, je n'aime pas du tout la Sheila de la première pochette, une série que j'ai toujours trouvé inutile et vulgaire, aux antipodes de ce que représentait Sheila, même si on comprend bien sûr que c'est ce qu'elle voulait justement exprimer avec toutes ces photos "osées" censées casser son image de jeune femme trop sage...

    2
    ff
    Lundi 22 Octobre 2012 à 16:58

    Je crois que je ne la supporte plus cette série et pourtant je trouve Sheila très belle sur la plupart des photos mais qu'est-ce qu'on a pu en bouffer des images de cette séance ! Du 45t suivant à son retour en 98 avec cet immonde visuel pour le premier "Meilleur" en passant par la Machine à chanter et le billet du Zénith, il ne manquait que la casquette et les mugs.

    Spontanément, j'allais dire que ma pochette préférée parmi tes créations était l'avant-dernière, j'ai toujours aimé cette photo (tirée d'une émission de Sabatier, non ?) mais en fait, je pense que mon coup de coeur, c'est la deuxième, avec cette superbe, sexy et rayonnante Sheila, regard et sourire coquins, sirotant son verre, le bras faussement négligemment relaché pour nous faire apparaître la une du Life avec Marilyn. D'un seul coup, le titre de la chanson prend toute sa dimension. J'adore ! J'aime bien aussi la 3ème (une variation d'Emmanuelle) et la dernière. La première, on pourrait penser que c'est le 1er 45t d'une playmate de Collaro Show si l'expression de Sheila avait été plus grâcieuse ou sensuelle et la quatrième, je l'ai rejetée d'entrée et finalement, elle n'est peut-être pas si mal que ça.  Beau travail Gillou !

    La Tendresse d'un homme, j'adore la mélodie, les arrangements, la façon dont Sheila la chante et telle qu'elle la présentait en télé (elle devenait de plus en plus belle, femme et féminine). J'aime beaucoup les paroles des couplets, principalement le second (deux corps après la danse qui se font des confidences et se quittent au petit jour dans l'indifférence...), je suis plus perplexe sur les paroles du refrain..., une femme sans la tendresse d'un homme serait une erreur folle , un jardin où ne vient personne ? J'aurais bien aimé connaître Isabelle Alonso  ou une autre chienne de garde en 1982 quand elles ont entendu ça pour la première fois à la radio.. Vous imaginez si Sardou ou Johnny avaient  chanté qu'un homme sans la tendresse d'une femme n'était qu'une erreur folle ? D'ailleurs, après le refus de Sheila de chanter Condition féminine, jai toujours soupçonné Carrère de lui avoir refourgué la même "idéologie" contestable enrobée par une mélodie qui plaisait plus à notre chanteuse.

    1
    Jean Pierre CHAUWIN
    Lundi 22 Octobre 2012 à 14:51

    MAGNIFIQUE !!!! Je choisis les 2 dernières pochettes. La dernière est d'ailleurs la couverture de France Soir magazine que j'avais loupé à l'époque merci de la mettre à l'honneur pour ce titre ! Les 2 premiéres sont pour moi son ancienne habitation et la 3ème reflète le clip "emmenez moi". Bravo excellente structure autour de ce thème !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :