• LE TAM-TAM DU VENT

    Juillet 1989. Pour la première fois de sa carrière, c'est en plein été que Sheila nous propose son nouveau disque, toujours extrait du LP Tendances qui, décidément, aura été très exploité en singles, nous en sommes au 4ème... Mais il s'agit ici d'une surprise puisque, bien que non indiqué sur la pochette, c'est une toute nouvelle version du Tam Tam Du Vent qui a été enregistrée et est, à mon avis, très supérieure à l'originale. Pas de mini CD non plus pour ce disque, mais un Maxi 45 tours proposant une version longue du remix. Extra ! En face B, on nous a recollé Okinawa qui figurait sur le single Fragile... La pochette nous offre une Sheila sérieuse, au regard dur et déterminé (à quoi ?). Ce sera donc, comme chacun le sait, le dernier disque studio de Sheila puisque dans 2 mois, elle nous dira adieu... L'annonce de son départ créera un tel choc que, dès la semaine suivante, elle fera avec ce titre son entrée au Top 50...

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    Imprimerie MORAULT-ROUEN

    LES PHOTOS

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LES POCHETTES SURPRISES OFFERTES PAR SHEILA TELEREVEE !

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

     LE TAM-TAM DU VENT

    LE TAM-TAM DU VENT

     


    « PARTIR10/12/2012 : RADIO CLASSIQUE »

  • Commentaires

    30
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 06:44

    Je me souviens que quand cette chanson est sortie je n'avais que 7 ans et je l'ai déjà dit, c'était la première chanson de Sheila que j'entendais, grâce au Top 50, mais surtout je l'avais bien aimée ! Au point qu'à l'époque, j'avais envisagé d'acheter le 45 tours. Mais hélas, le temps que je me décide à le faire, il était sorti du classement (Il n'y est resté classé que 3 semaines). Mais je m'en fiche, je l'ai acheté 20 ans plus tard dans une brocante et cette fois en étant fan de Sheila ! Et en plus, depuis 2010, je fais une chronique sur une radio en bénévolat. Et ma 5ème chronique était sur Sheila et j'y avais passé ce titre ! C'est donc l'un des premiers titres que j'ai diffusé à la radio... 

    Le tout premier que j'ai diffusé étant "Jour de neige" d'Elsa, ma chanteuse préférée de la fin des années 80, et c'était un choix stratégique. Je fais une chronique basée sur la nostalgie sur une radio libre mais plutôt spécialisée dans les musiques actuelles et ayant plutôt un public jeune. 

    Donc, sachant cela, ma première chronique portait sur Elsa parce qu'elle n'avait alors que 36 ans et que même si elle n'a plus de succès depuis déjà des années, des gens jeunes (enfin de mon âge, j'avais 27 ans début 2010) pouvaient se souvenir d'elle de façon nostalgique. Ma chronique sur Sheila est venue un mois  après, et j'y avais passé : "Vous, les copains je ne vous oublierai jamais", "Les rois Mages" et justement "Le tam-tam du vent" ! J'en ai fait d'autres depuis où j'ai passé des chansons d'elle. Notamment deux sur les faces B de 45 tours ayant eu plus de succès que les faces A. Enfin, donc oui, cette chanson "Le tam-tam du vent" me ramène à des souvenirs positifs. 

      • Jeudi 8 Septembre 2016 à 04:59

        Merci !

      • Mercredi 7 Septembre 2016 à 14:10

        Et bien il y en a des petits jeunes sur Télérévée et en plus actif à promouvoir notre idole !

        Merci Huggui pour ton témoignage et bonne continuation pour ta chronique radio.

      • Mercredi 7 Septembre 2016 à 08:54
        Merci Huggui pour cette narration ! C'est très sympa à lire !
    29
    marc.60
    Jeudi 19 Mai 2016 à 18:03

    bonjour ! Je suis d'accord avec vous, cette version 45 tours du tam-tam du vent est bien meilleure que celle de l'album tendances. Une introduction nettement plus plaisante et un rythme plus entraînant. Même la voix de sheila semble plus ample. 

    28
    Jeudi 15 Mai 2014 à 07:47

    Je trouve çà génial d'être devenu admirateur de Sheila à l'époque 'Yves Martin' alors que les disques de la chanteuse se vendaient moins mais la qualité des textes ou des musiques étaient bien meilleures que certaines productions antérieures...

    27
    Mercredi 14 Mai 2014 à 21:18

    Ah ! "Le tam-tam du vent" de Sheila ! Quelle belle époque ! J'avais 7 ans et je regardais à fond le Top 50 de Canal +, à tel point que je me fâchais tout rouge si on sortait le samedi soir chez des amis de mes parents ou de la famille qui n'avaient pas Canal + ! Toujours à l'affût de savoir les nouvelles entrées, les meilleures progressions, les plus beaux gadins, savoir si le nouveau 45 tours d'Elsa ou de Dorothée grimpait ou descendait etc... Eh oui, j'étais un "petit clou" comme le disait Marc Toesca ! 


    "Le tam-tam du vent", je m'en souviens très bien, je regardais le classement avec ma famille quand soudain j'entends parler d'une nouvelle chanteuse (pour moi !) : Sheila ! Et à ma mère, toute surprise et heureuse de revoir et ré-entendre une des idoles de sa jeunesse de dire : "Oh ! C'est Sheila !". J'écoute la chanson, et sans être fan, je trouve ça plutôt joli, et je comprends que j'ai affaire à une chanteuse de la même époque que France Gall (Que j'adorais et avais découvert seulement 2 ans avant avec "Babacar"). Quel plaisir de demander à ma mère ce que chantaient ces chanteuses à son époque ! Super échange musical ! Pour "Le tam-tam  du vent", je me souviens même que sans acheter le 45 tours à l'époque, j'avais trouvé dommage qu'elle soit classée si peu de temps (3 semaines seulement). 


    Par la suite, j'avais toujours en mémoire ce "Tam-tam du vent", dans les années 90, quand j'étais ado, j'ai découvert Sheila animatrice avec Dave dans "Salut Les Copains " (Eté 1996), mais vu des archives avec ses tubes 60's et 70's que je trouvais un peu kitsch. Mais en 2001, ma prof de piano m'a donné des disques de Sheila et là, du jour au lendemain, rien n'a plus été pareil ! 


    Mais c'est bien grâce au "Tam-tam du vent" que je l'ai découverte. J'étais enfant à l'époque, et le Top 50 permettait de voir des chanteurs de plusieurs générations et de divers publics, c'est pour ça que j'ai pu avoir quelques échanges parfois avec ma mère sur des chanteuses de sa génération qui étaient classées au Top 50. Aujourd'hui, basta, c'est terminé, au hit-parade, les artistes sont tous de la jeune génération, et ont tous moins de 15 ans de carrière derrière eux, moins d'échange entre les jeunes enfants et les jeunes parents. Dommage. 

    26
    FRANCOIS M Profil de FRANCOIS M
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 14:59

    Tu sais que toi ! hein !

    25
    SHEILATELEREVEE Profil de SHEILATELEREVEE
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 14:50

    Mais non mon Fanfounet (là, je livre nos petits secrets en dévoilant ton surnom !!!), tout le monde est bienvenu, les bavards comme les peu diserts ! Pas de chouchou pour le Gillou !  Mais j'avoue que j'adore les longues confidences, j'ai l'impression d'être Ménie Grégoire !!! 

    24
    FRANCOIS M Profil de FRANCOIS M
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 14:23

    OK Gilles pour la photo on attendra. Pourtant avec ta barbe naissante ...tu es joli !  Donc si je comprends bien il faut faire du littéraire ici ? étayer ses réponses, développer ses commentaires ....pour que l'on soit le chouchou ?

    23
    SHEILATELEREVEE Profil de SHEILATELEREVEE
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 14:04

    Ah oui, François, pour la photo, euh... là je ne suis pas prêt psychologiquement, et encore moins physiquement !!! "...Mais on s'croise dans le miroir, c'est pas très joli........"

    22
    SHEILATELEREVEE Profil de SHEILATELEREVEE
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 14:02

    Comme je suis satisfait de lire ces beaux témoignages, comme le tien Mitchou ! Je suis si heureux que des "p'tits nouveaux" comme toi, ou Stevie 94 ou encore SB de Lyon, non seulement nous laissent de vrais messages très développés, mais encore me disent qu'ils se sentent bien ici...... Merci !

    21
    FRANCOIS M Profil de FRANCOIS M
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 10:37

    Heureux de lire tous ces témoignages et de pouvoir voir le visage de ceux qui écrivent ! A quand ta photo Gillou 1er ? et tant d'autres !

    20
    mitchou Profil de mitchou
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 10:26

    Je me sens bien sur ce site. C'est une petite caverne d'Ali-Baba pour les passionnés et fait par un vrai passionné. Je voulais rajouter mon ressenti quand Sheila a fait la promo de cette chanson. Je la trouvais éteinte, notamment dans ses interviews, je sentais qu'elle était lasse, qu'elle n'avait plus envie de chanter, ce n'était qu'une impression, mais quand on connait quelqu'un à travers un écran depuis tant d'années, avec ses expressions toujours très souriantes, ses envies de parler toujours très dynamiques, il n'était pas très difficile de voir dans son regard cette flamme éteinte. Ses adieux ne m'avaient surpris qu'à moitié. Elle  ne pouvait pas tricher avec nous. La première fois où je l'ai trouvée amère avec le regard moins pétillant, c'était après le zénith, avec toutes ces critiques qui ont encore essayé de la descendre, mais ce n'était que temporaire, un an après, elle y croyait, de nouveau belle, les yeux pétillants, chez Denisot (zénith),   elle espérait le début d'une nouvelle belle histoire, malheureusement de courte durée avec cette maladie qui l'a frappée cette même année, revenue amaigrie, l'oeil une nouvelle fois éteint, de plus avec une chanson qui n'arrangeait rien, je l'ai trouvée cette fois encore plus blazée, aigrie, plus du tout souriante ou se forçant, personne du métier pour prendre de ses nouvelles, c'est dur! son retour avec son nouvel album plusieurs mois plus tard n'a pas réussi à lui redonner cette flamme dans les yeux, une page était en train de se tourner définitivement. En 92, rajeunie, embellie, on sentait chez Drucker (music-stars), que la flamme dans son regard commençait à se rallumer, joli présage....

    19
    Pascal du Nord
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 08:05

    Celà fait un bien fou de lire vos témoignages...je me souviens qu'au collège à l'époque de "Spacer", dire qu'on aimait Sheila, çà passait puisque la chanson était totalement différente de ce qu'elle proposait avant. Par contre, un de mes cousins (un brin pédant) m'affirmait qu'il s'agissait-là d'une énième adaptation pour elle !!!! Un anti-fan l'avait même enregistré sur son magnétophone et la diffusait dans l'autocar qui nous menait jusqu'à Londres pour un périple de 3 jours au début des années 80 ! Je me souviens aussi avoir fait écouter l'Album "King of the world" à un ami d'un de mes frères,  non-fan, qui lui aussi, l'avait enregistré sur K7 audio...l'Album suivant était accepté également. A cette époque, au Lycée cette fois, lors d'un cours, la prof discutait variété Française et ne savait citer le nom de la chanteuse qui, d'après elle, chantait faux...un imbécile cita alors Sheila !!! Dieu merci, la prof désapprouva et parla de Stone...(désolé pour elle) je fus soulagé ! Pour ma part, c'est après le Zénith que des collègues de travail ont montré du doigt cette passion que j'avais pour Sheila car après avoir eu connaissance de la presse à scandales, ils me répétaient bêtement que plus personne ne voulait d'elle, qu'on ne l'entendait plus nul part etc...En revanche, je me souviens que par rapport à la chanson "Le tam-tam du vent", une amie 'fraîchement' divorcée m'avouait aimer ce titre dans lequel elle se reconnaissait. Ce qu'il faut retenir aussi, ce sont les rencontres d'admirateurs  sincères de cette artiste ou les inombrables courriers échangés durant de longues années (les personnes concernées se reconnaitront).  Le soir de la première à l'Olympia, en rentrant du travail, on m'annonça ses adieux à la chanson. Sur le coup, je n'y croyais pas puisqu'elle était sur scène pour une dizaine de représentations ?! Puis, le lendemain, j'en ai eu la confirmation par le biais des infos. Quand j'écris que je fûs libéré, c'est vrai même si j'étais triste de cette décision d'abandon...je me sentais comme 'prisonier ' de cette passion qui était venue comblée le vide de ma vie à un moment donné. Pourtant, je ne l'ai jamais abandonné et le fait que sa carrière continue de façon épisodique, çà me convient parfaitement et me permet de concilier à la fois ma vie personnelle et cette passion intemporelle. Aujourd'hui, venir ici, échanger sur tel ou tel sujet me procure un plaisir indescriptible, on plonge à la fois dans le passé, le présent et le futur (?). Et surtout, le respect total existe. Si cette façon de penser peut paraitre parfois désuette, pour moi, cette valeur me permet de continuer, d'avancer.

    18
    jm.s
    Mardi 6 Novembre 2012 à 23:54

    Je pense comme ff , musicalement elle sonne mieux , mais que cette chanson sonne juste ! Belles pochettes ,mais ma préférence va vers la n° 1. bonsoir Gilles . jm .

    17
    SB from Lyon
    Mardi 6 Novembre 2012 à 20:20

    Cher animateur, j'apprends plein de choses dans ce blog! Comme un vrai amateur le fait auprès des fans, qui ont une culture, un vrai savoir sur un sujet, saupoudré il est vrai, d'un peu de passion. C'est assez agréable, et ça rend très humble aussi. Je me rends compte que j'ai plein de choses à comprendre, et la culture collective de ce site, alimentée par les interventions des uns et des autres, me laisse assez "baba"... Sheila fait un peu partie de "la famille", c'est tout simplement super!

    16
    stevie94 Profil de stevie94
    Mardi 6 Novembre 2012 à 19:02

    Cette nouvelle version était bien sûr meilleure que celle de l'album. J'aime beaucoup ta première pochette, Gilles!

    En 89, j'avais peine à imaginer que ce serait son dernier 45T! Je revois encore sa tête à la fin de la chanson lors de "Sacrée soirée"... et moi, en pleurs devant mon écran de télé!

    L'annonce était déjà tombée la veille comme un couperet à l'Olympia! Quelle triste période... Le soir de la dernière, j'étais déchiré et je me souviens de cette "arbre" de roses qui lui a été offert à la fin du spectacle.

    C'est peut-être pour ça que ce "tam-tam du vent" me laisse toujours un petit goût amer... 

    15
    SHEILATELEREVEE Profil de SHEILATELEREVEE
    Mardi 6 Novembre 2012 à 18:29

    Tu as raison SB, c'est très touchant tous ces témoignages qui ne sont qu'amour pour Sheila, au final, et je pense comme toi qu'elle a de la chance avec la plupart de ses admirateurs. Mais dis-moi, pourquoi ne t'inclues-tu pas parmi eux ? Tu es toi aussi quelqu'un de bien, non ?

    14
    SB from Lyon
    Mardi 6 Novembre 2012 à 18:16

    Mais qu'est-ce qu'ils sont "bien" tous ces mecs! Pour un peu, je sortirai moi aussi un mouchoir à lire certains récits, auxquels je m'identifie en grande partie. J'apprécie beaucoup vos paroles authentiques. Sheila a vraiment beaucoup de chance de vous avoir pour admirateurs. Et ce qui est vraiment formidable, c'est ce panache invraisemblable avec lequel elle continue sa carrière. Une vraie Dame de Coeur, bien aidée par ses soldats!

    13
    Mardi 6 Novembre 2012 à 18:02

    En ce qui me concerne, un soir du 13 juillet 1989, vers 20H, j'écoutais Radio Nostalgie, et j'allais éteindre pour dîner devant la télévision. Mais tout à coup, j'entends une intro avec de l'harmonica, que je trouvais sympa à entendre. Donc, je me suis mis à attendre, pour voir qui c'était (comme je faisais souvent, d'ailleurs). Tant que je n'entendais pas la voix de l'interprète, je ne reconnaissais pas ce tam-tam du vent, puis j'entends Sheila entamer la chanson. Evidemment, j'en ai eu des frissons, car je préfère largement cette version, où elle a une voix très douce, et j'aime aussi les arrangements, mieux que dans l'album. Le lendemain, j'ai pu l'enregistrer sur une cassette audio, et comme c'était un jour férié, il a fallu attendre le 15 juillet, pour avoir le single. Une semaine plus tard, la version maxi sortait... Quand elle commença la promo à la rentrée, j'ai senti quelque chose de négatif, et je constatais déjà un ras-le-bol de sa part. Franchement, le jour de la première dans la journée, je me disais "et si elle annonçait ses adieux, ce soir..." Je l'avais même dit, aux 2 fans qui m'accompagnaient en voiture pour Paris (à l'époque j'étais provincial), car on se rendait à l'Olympia, le 3 octobre. Ils m'avaient répondu "mais ça va pas..." Pourtant je ne suis pas quelqu'un qui vit, en ayant des pressentiments (bien au contraire, et surtout à cette époque), et quand à la fin du spectacle, Sheila annonça "Je vous aime et je pars", je n'ai pas été choqué, ni surpris, et une phrase dans ma tête, disait "ça y est, tu l'as dit !". Je ne comprenais pas l'étonnement de tous les fans, car pour moi c'était évident... mais comme on dit, chacun raisonne à sa façon. Je lui en voulais un petit peu, car je me disais "elle nous abandonne". En même temps depuis 1985, je m'étais habitué à ces apparitions beaucoup moins fréquentes à la télévision et aux parutions des disques, etc. Quand elle s'expliqua là-dessus, j'avais compris son choix. D'ailleurs, un an avant, lorque l'album Tendances, sortit, je me disais, "c'est sa dernière chance, si ce n'est pas un carton, c'est fini"... Petit à petit, ce qui est arrivé, arriva, mais c'était pour mieux revenir plus tard, tout simplement. Je suis toujours resté fidèle, mais de façon différente, en devenant beaucoup plus objectif.  

    12
    FRANCOIS M Profil de FRANCOIS M
    Mardi 6 Novembre 2012 à 12:32

    En lisant le vécu de certains , je me souviens du mien. J'ai vraiment aimé Sheila plus tardivement que vous , vers 20 ans et je n'ai pas choisi le moment le plus facile , mais avant j'aimais Cloclo et ce n'était pas simple non plus ! J'ai toujours affirmé mes goûts contre vents et marées. On se moquait tant pis ! Dans le monde du travail ce fut plus tolérant, ça allait de pair avant celui que j'étais et que je suis toujours. J'ai défendu Sheila à travers courriers aux journaux ( ma lettre fut publiée dans l'Evénement du Jeudi en 1985....) , appels aux radios, fanzines....Aimer Sheila , la défendre m'a permis de m'affirmer moi aussi, j'ai vécu mes combats à travers les siens. L'aimer a été une force et la voir chanter sur scène me booste à chaque fois et me donne raison dans mes choix.

    11
    SHEILATELEREVEE Profil de SHEILATELEREVEE
    Mardi 6 Novembre 2012 à 11:56

    Comme tu exprimes magnifiquement ce sentiment que nous avons tous connu, sans jamais pouvoir le partager, et pour cause ! Comme j'ai culpabilisé, adolescent au milieu des années 70, d'avoir presque "honte" de cette passion que j'éprouvais pour Sheila parce qu'on me disait que c'était la ringardise même, que le "bon" c'était Pink Floyd ou, à la limite, Maxime Leforestier et le "mauvais" c'était Sheila ou Cloclo ! Alors oui, en espérant n'être plus ringard j'ai essayé d'écouter les autres, les "bons"... et ça m'emmerdait à un point ! Alors je revenais, encore et toujours, à ma Sheila, seule capable de m'apporter du bonheur et du réconfort, avec tout de même Véronique Sanson à partir de 1973... Déjà très mal dans ma peau en découvrant à cette période qui j'étais et aurais préféré ne pas être (j'ai depuis changé d'avis !!!), le sentiment d'avoir tort d'adorer cette Sheila décriée par nombre de mes camarades de classe me donnait le sentiment détestable à vivre d'être... anormal...


    Et pourtant, JAMAIS je n'ai renoncé. J'aimais Sheila depuis toujours, comme j'aimais ma mère, NATURELLEMENT. Alors, contre vents et marées, mais souvent seul contre le monde entier, j'ai continué au fil des années à l'aimer. Et puis à être fier d'elle. Et finalement, fier de moi.


    Je ne puis dissocier Sheila de ma vie. Elle EST la femme de ma vie...

    10
    ff
    Mardi 6 Novembre 2012 à 10:44

    Pourtant ce fut l'occasion de me "libérer" de cette passion incomprise par beaucoup sans toutefois abandonner celle à qui je dois énormément pour tout le bonheur qu'elle m'a,  nous a donné.

    Ah Pascal,  si tu savais comme nos fréquentes différences d'appréciation d'une chanson ou d'un look de Sheila paraissent anodines quand je lis cette magnifique dernière phrase et à quel point elle résonne en moi douloureusement ! J'ai l'impression que seul un fan de Sheila peut exprimer cette dichotomie entre le profond regret et la tristesse de voir l'artiste qu'il a toujours aimée quitter la scène et cette espèce de soulagement et de retour à la normale qui s'installe l'air de rien, peu à peu, quand on n'a plus besoin de la suivre, de la défendre et de se mettre soi-même en position de vulnérabilité. C'était devenu tellement difficile d'aimer Sheila dans les années 80 et de l'afficher et combien de fois, moi, petit ado (puis jeune adulte) provincial, je l'ai caché, incapable de l'avouer, encore plus honteux de le taire. (Vous avez le droit de me huer derrière votre écran mais "que celui qui n'a jamais..."). Et si vous saviez le nombre de gars (principalement) qui m'ont dit plus tard "ah, t'aimes Sheila ! Moi, j'adorais, c'était ma chanteuse préférée mais je l'ai abandonnée vers le milieu des années 80 (ou avant) parce que c'était plus possible, on était aussitôt discrédité... Des fois, je me sens comme un rebelle ou un héros d'avoir continué à la suivre et à l'aimer en ayant effectué coûte que coûte un tel parcours du combattant. Des fois, je me sens simplement comme un type tout ce qu'il y a de plus ordinaire qui n'a pas fait de choix quand il était gamin, c'est Sheila qui s'est imposée à lui et plus jamais il ne lui a paru possible d'en préférer une autre.

    Merci Pascal.

    9
    SHEILATELEREVEE Profil de SHEILATELEREVEE
    Mardi 6 Novembre 2012 à 10:42

    C'est très beau tout ce que tu écris là Pascal... Moi aussi j'avais mal en l'entendant parler de "retraite" ou dire "écoutez, c'est d'mon âge"... Oui, c'était bien une femme blessée qui parlait, une femme meurtrie par les "on dit", souffrant au-delà de ce que l'on pouvait imaginer des quolibets sur son âge (44 ans à peine !), de son soi-disant cuisant échec du Zénith, et aussi des méventes de ses dernières productions. Elle naviguait, je pense, entre mal-être et fierté. Je ne sais pas si je me trompe, mais il devait y avoir en elle un mélange de ras-le-bol sur ce que je viens d'évoquer et, tout de même, de fierté malmenée. N'oublions jamais que quelques années plus tôt, elle était incontournable, internationalement connue, demandée sur tous les continents. Elle régnait sur tous les hits parades depuis 20 ans,et il n'y avait donc, a priori, aucune raison que cela ne continue pas. Comment en l'occurence, celle qui depuis ses 17 ans était "la reine des français", qui avait toujours tout donné, et beaucoup reçu aussi, pourrait-elle accepter, ou même seulement comprendre, d'être soudain exclue du paysage musical ? Etre à la Une de tous les magazines, passer 100 fois par jour à la radio, toutes les semaines à la télé, lui était devenu aussi naturel et indispensable que le simple fait de respirer ! Se sentant depuis 4 ans devenir la mal-aimée lui a été insupportable. Et sa fierté, mal ou bien placée, lui a commandé de tout arrêter. Tout en se disant, en son for intérieur "ils vont le regretter. Ils vont me supplier de revenir". Ce qu'"ils" n'ont pas fait. "Ils", ce sont les gens du métier, bien sûr. Car "nous", son public, l'avons sincèrement regrettée et n'attendions que son retour, forcément. Voilà pourquoi elle est revenue quelques années plus tard, sachant que désormais, sa plus grande fierté serait d'avoir ce public-là, unique dans la chanson, qui l'aime avec dévotion et lui restera fidèle jusqu'au bout. Sheila avec le temps est devenue une autre, c'est vrai, mais elle est restée digne. A nous d'être fiers d'elle comme elle est fière de nous...

    8
    Pascal du Nord
    Mardi 6 Novembre 2012 à 08:59

    Je me souviens avoir été très heureux d'acheter ce disque disponible dans deux formats différents après quelques épreuves douloureuses...La nouvelle version n'avait plus rien de commun avec celle de l'Album assez plate comme l'écrit FF et semblait davantage être dans l'air du temps. Plus dansante, plus attrayante dans cette nouvelle robe musicale et çà me plaisait énormément. On l'entendait beaucoup à la radio ainsi que sur les ondes d'NRJ ! J'ai aussi adoré le Clip démontrant l'image d'une femme naturelle, épanouie (?)...en promo, je la trouvais très belle. Rien à faire, cette artiste, je l'aimerai toujours...Je me souviens avoir été touché en plein coeur lors de son passage chez Jean-Pierre Foucault le lendemain de la première à l'olympia. Même si elle usait d'humour, ses propos m'étaient difficile à entendre quand elle a employé le mot 'retraite' ou la phrase 'J'ai passé l'âge' reproche qu'on a du souvent lui balancer à la figure ! Sheila devait être au plus profond d'elle-même très mal, ressentir beaucoup d'amertume, de tristesse mais peut-être aussi un certain soulagement ? Elle a du être 'trop déçu par ces gens prétentieux ...pour vouloir vivre mieux' comme le texte d'un de ses plus belles chansons. On  est en à cette époque en pleine période 'Top 50', le métier prime les ventes de disques et le producteurs refusent les pertes d'argent...Sheila ne vend plus comme par le passé...Son retrait lui permettra de retrouver peu à peu son identité même si cette décision d'arrêter lui aura été pénible. Perso, 1989 aura été une année très difficile pour multiples raisons...et en fin d'année, celle que j'admire s'en va, elle aussi ! Pourtant, ce fût l'occasion  de me 'libérer' de cette passion incomprise par beaucoup sans toutefois abandonner celle à qui, je dois énormément pour tout le bonheur qu'elle m'a, nous a donné.

    7
    SB from Lyon
    Lundi 5 Novembre 2012 à 20:10

    3ème pochette pour moi! Le clip illustrant la chanson était assez épuré, il avait le mérite de concentrer l'attention sur la chanteuse. Je crois que comme beaucoup, j'avais le préssentiment que cette chanson annoncerait quelque chose de plus "grand" dans sa carrière. Je ne m'attendais bien évidemment pas à son retrait de la scène. On sait combien, par contre, elle est revenue quelques années plus tard, forte et grandie...

    6
    FRANCOIS M Profil de FRANCOIS M
    Lundi 5 Novembre 2012 à 19:51

    J'ai aimé cette nouvelle version beaucoup plus que celle de l'album . J'apprécie beaucoup la mention " son dernier disque " que tu rajoutes Gillou 1er , par contre cette coupe de cheveux style " je mets plus de postiches et c'est comme ça " je n'aime pas.

    5
    mitchou Profil de mitchou
    Lundi 5 Novembre 2012 à 18:58

    Pour moi, c'est la troisième pochette avec la photo tirée du clip qui est la plus réussie. J'adorais cette nouvelle version, bien retravaillée, qui n'était plus aussi plate que celle de l'album.  La meilleurechanson d'après zénith et la derniére.

    4
    ff
    Lundi 5 Novembre 2012 à 18:30

    Je les aime toutes. Un peu moins les deux avant-dernières, pas du tout la dernière. Énorme préférence pour la 1ère. Ca fait très "Ringo" la mention "son dernier disque" et c'est mensonger ! J'aimais aussi énormément la pochette originale et l'expression très inhabituelle de Sheila.

    Le Tam Tam, je n'avais pas trop aimé sur le LP et je trouvais que Barbelivien, pour sa première collaboration avec Sheila, ne s'était pas  trop foulé par rapport à Lepers, Cardona ou Dréau et puis.. j'ai adoré cette nouvelle version ! Comme quoi, de nouveaux arrangements + un clip (sobre mais très touchant), ça change beaucoup de choses. Tu sembles penser que le disque est entré au Top 50 à cause de l'annonce des adieux ? Je pensais que c'était dû aux qualités plus immédiatement fédératrices de la chanson que les précédentes. J'avais oublié que le 45t avait marché après l'Olympia, je croyais que c'était avant. J'aime la plupart de ses prestations télé sur ce titre et j'aimais beaucoup à chaque fois qu'elle relevait ses cheveux et les attachait, je trouvais que ça la rendait aussitôt plus séduisante et féminine. Je trouve quand même dommage qu'elle se soit arrêtée sur ce titre pas très perso. Finalement, c'était peut-être à cet instant qu'il aurait fallu sortir Fragile en simple... Et puis non, je trouve simplement dommage qu'elle se soit arrêtée tout court. Elle n'avait qu'à se mettre en retrait 1 an, 2 ans... nous laisser y croire et revenir quand elle s'en sentait la force, le courage et l'envie.

    L'Olympia 89 est le seul spectacle parisien à ce  jour auquel je n'ai pas assisté au moins un soir. Je ne l'ai jamais regretté.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :