• Mars 1978, face au 30 rue de Surène

    Je ne sais plus qui je dois remercier pour cette belle photo !!! Je crois qu'il s'agit de Bruno, mais je serais heureux qu'il me le confirme s'il nous visite toujours... Il m'avait adressé une autre belle photo de 1983...

    On reconnait bien sûr notre jolie robe griffée Lapidus, en version rose... Ceci nous permet de dater la photo à cette période précise !

                             Hier....                                      Aujourd'hui

    Mars 1978, face au 30 rue de SurèneMars 1978, face au 30 rue de Surène

    « JOURNAL N°18 Novembre-Décembre 1965Automne 1963 : Espiègle Petite Sheila ! »

  • Commentaires

    22
    Dimanche 25 Janvier 2015 à 18:42

    Youpi Bruno, heureux de te retrouver !!! Tu peux m'envoyer tes photos à gillescd@orange.fr

    et tu nous raconteras tes souvenirs, qui complèteront sans doute ceux de notre cher Franmi et de notre non moins cher Chelliff, entre autres!

    21
    seizien
    Dimanche 25 Janvier 2015 à 18:37

    C'est bien moi, Bruno qui habite vers Angoulême sur cette photo. J'avais presque 15 ans !! mon Dieu c'était les débuts où je voyais mon idole. Quel souvenir... J'ai d'autres photos si vous voulez et des foules d'anecdotes à vous dire : émissions télés, avec Patricia Cureau (Présidente du club), Annie Makhan, les B devotion.... Content de vous retrouver tous. Bisous

    20
    JIPOUNET
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 20:14

    Ben ! Gillou, d'habitude tu es couché a cette heure tardive !!!! happy

    19
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 20:10

    Très jolie philosophie Claudo...

    18
    claudo
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 20:07

    nous sommes tous des etres uniques avec nos différences, l'important c est de vivre chaque instant de cette vie en étant en accord avec soi, le reste n est que broutille

    vivons pour nous et non pour les autres

    17
    JIPOUNET
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 12:06

    Mitchou et Blondinet, vous voulez que je vous dise..... Vous avez le même âge et vous habitez la même région.... C'est ça la solution !!!!!happy Allez bisous les amis....

    16
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 11:22

    Entièrement d'accord avec Gilles06 qui a bien décrit la manière de vivre sa " différence", perso, je suis comme toi Gilles06, je ne me suis jamais vraiment posé de questions et ai vécu et continue encore de vivre comme j'ai voulu . Je n'ai jamais ressenti d'agressivité de la part de gens "normaux" que ce soit dans mon travail ou ailleurs, bien au contraire. Cela dit, je peux comprendre que je suis dans une région où il est plus facile d'assumer tout ça, et comme le dit Jipounet, les choses ont quand même bien évolué , surtout depuis les  années 80,  (je ne peux parler d'avant) même si pour certains ça peut être encore difficile,  selon le coin où ils habitent. Comme dit Jipounet, dans les années 60, ça devait être beaucoup plus difficile de s'intégrer, et je peux comprendre que vous ayez été obligé de vous choisir une vie qui ne vous correspondait pas vraiment pour vous fondre dans la masse. ça n'a pas dû être évident pour les gens "différents" des sixties de ne pas vivre comme ils le voulaient, attention, je généralise un peu, ce n'était peut-être pas le cas pour tout le monde.....

    15
    JIPOUNET
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 09:08

    Oui, c'est ma façon de penser blondinet, mais dèjà toi tu n'est pas de la même génération que moi et il y avait déjà une évolution je dirais ! Quand je dis "tare" et bien sûr tu l'a compris je ne veux pas dire abruti mais "pas dans la norme", enfin de ce qui semble être la norme ! Dans les années 50-60 les normes étaient très restrictives !

    Bon maintenant a savoir si actuellement on est dans une minorité je répondrais "peut-être plus" !!!!

    14
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 08:53

    Mon Jipounet alors comme ça nous sommes nés avec une "tare", enfin certains d'entre nous ? Non, je ne suis pas d'accord, on a d'autres goûts, une autre façon de vivre c'est tout ! Nous sommes ce que l'on qualifie de "minorité" visible face à la masse, à ce qui est définit comme "la norme". Oui ce n'est pas toujours facile à vivre ou à assumer parce que la différence fait parler, intrigue. C'est plus simple d'être noyé dans la masse, on a tous (ou presque) envie de faire partie du groupe...pour quoi faire au juste ? Vivre ce que l'on a pas envie de vivre ? Être frustré ? J'ai choisi (est-ce un choix ?) de vivre comme j'en avais envie, et j'essaye de ne pas juger ceux qui ont des existences qui ne me correspondent pas (dans la limite de la décence et du respect de l'autre) et bon sang ce n'est pas facile !!! Vivez le plaisir d'être là au jour le jour, en essayant d'apprécier ce que vous avez et ce que vous êtes, vous en valez la peine, largement !

    Tout ça pour vous dire que cette photo est géniale comme l'histoire qui l'accompagne .

    Et sa jolie petite robe lui va mieux qu'à moi !!!! LOL

    13
    JIPOUNET
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 08:09

     Tu sais Steph, je comprends ton état d'esprit. Identique au mien car j'ai toujours considéré que nous étions nés avec "une tare" mais cela n'est pas de notre faute c'est ainsi ! J'ai toujours moi aussi tout fait  pour refuser cette condition et lutter contre moi-même, en plus des aléas de la vie je pense que ma rage de vaincre a pris le dessus. Bon ! quand on a déjà la santé, pas trop de soucis d'argent, il faut se dire que c'est dèjà cela !!!

    12
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 07:08

    Steph-Léo, peu importe ce que l'on pense de l'un ou de l'autre.

    Pour moi ici ou comme pour les autres j'imagine, c'est de se sentir bien, de pouvoir échanger...

    Tes réflexions sont pertinentes et intéressantes.

    Bonne journée à tous.

    11
    Steph-Leo
    Mardi 16 Septembre 2014 à 23:34

    Ben si mon Jipounet, je suis un réac et de surcroix homophobe, toi qui me connais tu imagines alors je suis un Steph-Léophobe je me méprise moi-même........ Je crois que certains jugent les gens sans les connaitre et c'est ridicule finalement.... Heureusement mon copain en rit, même plus que moi car moi ça me fait beaucoup de peine..........

    10
    JIPOUNET
    Mardi 16 Septembre 2014 à 22:51

     Mais non mon Steph, tu ne reçois les foudres de personne, je suis là pour te servir de paratonnerre (tonerre de Brest..)                           !!!!!!!!!!!

    9
    Steph-Leo
    Mardi 16 Septembre 2014 à 22:21

    Ben tu vois Pascal je pense la même chose que toi mais je n'ai pas osé le dire ..... vu que quand je dis des choses parfois je reçois les foudres de certains ..............

    8
    Mardi 16 Septembre 2014 à 22:05

    Perso, je trouve assez surprenant que Sheila arrive au bureau Carrere (?) vêtue d'une robe destinée  à la promotion de ses titres...

    7
    Franmi
    Mardi 16 Septembre 2014 à 20:14

    Gilles j'avais déjà vingt ans , alors tu sais les gamins qui arrivaient je ne les voyais pas trop ,mais on dirait un enfant !

    6
    Mardi 16 Septembre 2014 à 20:10

    Au fait, reconnais-tu le fan ?

    5
    Mardi 16 Septembre 2014 à 20:09

    C'est vrai, et Dali aussi était emmitouflée dans sa fourrure...

    Bon, alors sans doute en avril, tu as raison !

    4
    Franmi
    Mardi 16 Septembre 2014 à 20:04

    Sheila portait son manteau de loup pour les obsèques.

    3
    Mardi 16 Septembre 2014 à 19:50

    ...quoique Météo Paris nous rappelle que :

    11 mars : après un mois de février très humide et froid, le printemps se réveille - les températures atteignent ou dépassent souvent les 20°. Cette chaleur presque estivale est indirectement la cause de la mort de Claude François car le chanteur va se rafraîchir avant une émission avec Michel Drucker et il s'électrocute en prenant une douche... 

    2
    Mardi 16 Septembre 2014 à 19:47

    Ah oui mon Franmi, ou alors le printemps 1978 était effectivement précoce !!! he

    1
    Franmi
    Mardi 16 Septembre 2014 à 19:38

    Gilles vu la tenue des deux personnes ,je ne pense pas à Mars à Paris  ,peut-être Avril après le Top club ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :