• Novembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

    ...Bon, pour être tout à fait franc, je ne sais pas si, effectivement, ces photos ont vraiment été réalisées chez le producteur de la toute jeune chanteuse... C'est par recoupements que j'en ai déduit ça ! Car il est certain que nous ne sommes pas ici au domicile des parents de Sheila, rue du Docteur Charles-Richet. Il ne s'agit pas non plus de la maison de ses grands-parents à Créteil. Pas davantage de celle de Jacques Plait. Resterait peut-être la possibilité que ce fut chez les parents de son amie Lydia, mais je pense que cela n'est pas le cas car il s'agit ici d'un immeuble récent (ascenseur, interphone par exemple) et plutôt bourgeois (pierre de taille), difficiles à trouver dans le XIIIème arrondissement de 1962. Par contre, ayant eu récemment connaissance de l'adresse de Claude à cette époque (rue Albéric-Magnard, dans le XVIème), il semble plausible que les 4 sessions ci-dessous y aient été réalisées, sans doute afin d'afficher un décor plus majestueux que le petit deux-pièces cuisine des Chancel... Mais, a contrario, on peut lire dans le dernier livre de Sheila que Claude, lorsqu'elle débuta, habitait, non dans le très chic XVIème arrondissement, mais rue Ballu, tout près de Pigalle...C'est peut-être là que furent réalisés ces clichés.

    On y suit les évolutions capillaires de la petite Sheila, ainsi que des looks différents, notamment le deuxième avec son fameux tailleur en laine orange, où elle arbore des rangs de perles noires et un bracelet plaqué-or à médailles pas très "jeune fille", puis une première version de jupe écossaise qui sera rapidement remplacée par celle de chez Marie-Martine que nous connaissons tous, et enfin la période "je me suis trouvée" avec couettes-jupe écossaise-petit pull vert !!!


    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

    1                                      2                                               3                                    4

    1. Vue depuis la porte palière ouverte, Sheila tient ici la porte de l'ascenseur.
    2. Puis elle s'amuse avec l'interphone dans le couloir d'entrée de l'appartement... 
    3. Oh là là, faire chauffer de l'eau, c'est d'un compliqué !
    4. J'ai retrouvé la casserole en question !

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

                                      5                                               6                                  7                            8

    • 5. Sheila s'entraîne à signer de son nouveau nom sur ce joli secrétaire en pente Louis XVI.
    • 6. Elle se familiarise aussi avec le téléphone, coincée entre la banquette-lit et la table télé !
    • 7. Voici le combiné téléphonique, modèle S63 en bakélite noire !
    • 8. Et l'annuaire de 1962 que l'on aperçoit sous ses fesses !!!

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

                         9                               10                                         11                                         12

    • 9. Pose traditionnelle des yéyés devant le poste de télévision, nec plus ultra de l'époque !
    • 10. Autre incontournable pour être branché : le magnétophone dont Sheila tient le microphone.
    • 11. Portrait devant les tentures.
    • 12. Portrait devant le mur blanc.

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  

                                      13                                       14                                               15

    • 13. Pas droit ce cadre, heureusement que je suis là !
    • 14. Oh ! le joli philodendron !
    • 15. Y'en a de la poussière sur cette rambarde !

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

                                                      16                                         17                                     

    • 16. Une allure très "da-dame" pour une gamine de 17 ans !
    • 17. Surement du Shakespeare ?

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

                                        18                                     19                                        20

    • 18 et 19. Malgré la présence opportune de ses deux premiers 45 tours juke-box, c''est un 33 tours 25cm que Sheila a posé sur le pick-up...
    • 20. C'est d'ailleurs un véritable Teppaz, modèle "Présence".

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère"

                                                        20                                                 21

    • 20. Un petit coup de peigne, et ça va tout de suite mieux !
    • 21. Du coup, je vous fais un magnifique grand écart ! ça vous épate, hein !

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère 

                                                 22                                                                23

    • 22. Pfff, ça m'a fatiguée ! Heureusement, j'avais apporté mon beau pyjama pour me reposer !
    • 23. Et aussi ma poupée Christiane ! HI HI ! 

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

                                                           24                                                    25

    • 24. Oh dis donc, il est chouette le lit de Claude, avec son dessus de lit en satin ! ça me change de mon cosy...
    • 25. Christiane est d'accord avec moi ! 

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

                            26                                                                        27

    • 26. Ah ben assise comme ça, je fais beaucoup plus dans l'coup, non ?
    • 27. Tel chien, tel maître : ils ont le même nez de pékinois !

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

                                                  28                                    29                               30

    • 28. Faire passer le café, ça m'amuse !
    • 29. ...Oui, mais faut pas que ça dure trop longtemps !
    • 30. Jolie la cafetière en porcelaine !

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

                                                         31                                          32                            33

    • 31. Toujours grande cuisinière, notre Sheila va refaire chauffer de l'eau dans la belle casserole jaune. Notez, tout de même, qu'elle tente d'allumer la plaque électrique avec son allumette !!!
    • 32/33. Portraits à couettes devant les double-rideaux.

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

                                33                                                                               34

    • 33. Bon, ben pendant que ça chauffe, je me repose un moment !
    • 34. Je n'ai plus l'âge de jouer à la poupée, mais avec le Bambi à Claude, si !

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

                                   35                                                                     36                                        37

    • 35. Qu'est-ce que je m'écouterais bien ?
    • 36. Ah ben tiens, un vieux Johnny de 61, "Douce violence" ! Pas mal ça !
    • 37. Le transistor américain EMERSON que l'on voit derrière Sheila...

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

                                38                                                39                                                  40

    • 38/39/40 . Mais en fait, de Johnny, je préfère "Viens danser le twist", ça chauffe bien plus ! 

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère 

                                        41                                            42                            43                                44

    • 41. Allô, ITAlie.00-13 ? C'est toi Maman ?
    • 42. L'almanach de Télé 7 Jours 1963 que l'on voit au sol. Sheila figurera sur l'édition de 1964 ! Ici, la belle speakerine Jacqueline Huet : une vraie star, adulée de tous les français !
    • 43. Sheila enregistre a cappella son prochain tube ! On y croit, non ?
    • 44. Le magnétophone Philips en question.

     

    Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Décembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

                                                  45                               46                                 47

    • 45/46/47. Il est beau le petit oiseau de Claude !
    • Novembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère  Novembre 1962 / Mars 1963 : Sessions chez Claude Carrère

  • Commentaires

    11
    erwan69
    Samedi 4 Février à 11:28

    un vrai enquéteur, Gilles ! on remonte le temps et l'histoire avec les objets d'époque (on avait nous aussi la casserole jaune...) superbe travail !

    10
    Samedi 4 Février à 09:19

    Présenté comme ça, ce théma me donne l'impression d'être dans un musée, style conservatoire de la vie rurale, où l'on présente des photos des gens d'autrefois et les objets de leur vie quotidienne... humour en moins !!!

    J'ai l'impression d'être chez ma grand-mère avec ses casseroles et ses cafetières. Que de souvenirs ! Bravo Gilles

    9
    MORALES VIRGILE
    Vendredi 3 Février à 23:21

    C'est assez amusant de présenter c'est PHOTOS de:SHEILA,de:1962/1963 comme ça.Sa fait un super effet comique!.VIRGILE MORALES

    8
    Sarah_
    Vendredi 3 Février à 20:46
    Si je ne vois pas le mal, qui se lit Sheila l'image 17 est quelque chose sur l'Egypte, non?
    7
    JIPOUNET
    Vendredi 3 Février à 20:39

    Merci pour ce théma avant couettes et après couettes, vu le nombre de clichés, étonnant qu'il n'y ait eu que cette couverture COVERS 1963 : 80 Unes ! sans, mais connaissant le taf de Sheila et les photos réalisées depuis maintenant près de 54 ans on ne s'étonnera pas du nombre de prises échelonnées sur un mois de temps seulement !

    Merci Gillou pour ce nouveau conditionnement bien agréable à parcourir !

    Un jour quelqu'un pensera peut-être à composer l'arbre généalogique de la famille Chancel !

    6
    Vendredi 3 Février à 19:48

    Ce n'est pas Sheila Télé Rêvée, c'est Gillou totally rêvé ! Mais où va-t-il chercher tout ça ?!
    Comme dirait DeFunès dans "Le corniaud" : "Alors là, il m'épate, il m'épate, il m'épate !" :) 

      • Vendredi 3 Février à 19:52

        Merci Dear Alan...

    5
    Joël88
    Vendredi 3 Février à 19:46

    Beaucoup de photos inédites ou que j'ai vu peut être une fois mais depuis 3 ans, avec "Sheila Télérêvée", j'ai découvert tellement de nouvelles photos qu'il est impossible de se les rappeler toute. Ces meubles, objets ou du matériel qui me font remonter dans ma plus tendre enfance. Merci pour tout ce travail.

      • Vendredi 3 Février à 19:51

        Effectivement, on pourrait s'y perdre à force, tant il y en a... he

    4
    Pat
    Vendredi 3 Février à 19:36

    Bonsoir, combien de temps as tu passé pour nous divulguer un tel montage, avec pleins de photos même si on en connait un certain nombre, beaucoup sont inédites, et puis les commentaires, une pure merveille, vraiment je tire mon Chapeau.

    Merci Gilles, amicalement

      • Vendredi 3 Février à 19:41

        Oh ! Merci Pat' !!! Oui, un temps...certain !!! Il m'a paru amusant de regrouper toutes ces photos plus ou moins connues des tout débuts de Sheila, et de les mettre en scène pour vous !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :